La ville de Floride a été victime d’un ransomware et dû payer pas moins de 600.000$ pour récupérer les données qui lui avaient été volées. Une situation à laquelle d’autres villes du monde ont déjà dû faire face.

Les plus ambitieux des hackers ne s’attaquent pas seulement aux particuliers. Non, leurs ambitions sont parfois bien plus grandes. Ces groupes organisés s’attaquent de temps à autre aux villes dont le système de sécurité n’est pas toujours infaillible. En agissant ainsi, ils espèrent obtenir une rançon. Et la plupart du temps, ces pirates informatiques parviennent à leurs fins, car les données volées par ceux-ci sont très importantes pour les villes.

Ce type d’attaque a touché la ville de Floride, le 29 mai dernier. Selon CBS News, le comté de Riviera Beach a voté à l’unanimité de payer cette rançon qui s’élevait à 600.000$. En effet, il a été estimé qu’aucune autre option n’était possible pour récupérer les données cryptées par les hackers. Cette somme a été payée grâce à des bitcoins, 65 pour être exact. Toutefois, rien ne dit que les pirates vont finir par rendre toutes les informations qu’ils avaient volées.

Il semblerait que les hackers soient passés par un simple mail qu’un employé de la police avait ouvert. Ensuite, le ransomware s’est étendu à l’entièreté du réseau, bloquant l’accès de données sensibles. Tous les dossiers ont été touchés et les services de la ville ont été fermés, du serveur de la ville au système de facturation.

La ville a très vite réagi après avoir payé la rançon. En effet, il a été décidé que près d’un million d’euros seraient investis dans l’achat de nouveaux postes de travail ainsi que de nouveau hardware. La ville espère de ce fait être mieux protégée et éviter toute autre tentative d’attaques.