En Chine, la reconnaissance faciale est utilisée pour les paiements

La Chine est très certainement l’un des pays les plus avancés en termes d’utilisation des nouvelles technologies. Une longueur d’avance sur le reste du monde qui peut effrayer tant ces technologies sont omniprésentes dans le pays. L’Empire du Milieu est sur le point de passer une étape en proposant le paiement par reconnaissance faciale.

En réalité, ce mode de paiement existe déjà en Chine. Il est disponible dans plusieurs commerces et restaurants depuis quelque temps déjà. En 2017, l’une des succursales du célèbre fastfood américain KFC avait initié cette technologie en proposant à ses clients de payer via la reconnaissance faciale.

Ce mode de paiement est également apparu dans les chaînes de magasins tels que Carrefour. Selon le porte-parole d’AliPay, société qui déploie cette technologie, les clients répondent bien à ce mode de paiement. Cela permet aussi accroître l’efficacité des caissiers.

Malgré quelques soucis d’approximation et autres failles du système, les Chinois semblent s’habituer à ce nouveau mode de paiement.  Le fait est que la reconnaissance faciale est déjà bien présente dans le  quotidien chinois. En effet, cette technologie est déjà utilisée comme moyen de protection pour garantir un accès sécurisé à certains bâtiments publics, ainsi que dans le secteur médical.

Le déploiement de ce mode de paiement semble être sur la bonne voie pour se retrouver aux quatre coins du pays. Récemment encore, des tests avaient été effectués dans un métro. Les voyageurs pouvaient payer le ticket avec leur « visage ».

À la pointe de la technologie et de son utilisation dans son quotidien – parfois à l’excès -, la Chine pourrait être le précurseur de ce qui deviendra la norme dans le futur. Qui sait, un jour, nous pourrions aussi régler nos achats avec notre visage.