Le cauchemar continue pour le constructeur chinois. Après Google, Intel, Qualcomm, de nouvelles entreprises américaines tournent le dos à Huawei pour se conformer à l’interdiction de collaborer avec des sociétés chinoises.

Rien ne va plus pour Huawei. Les répercussions de la politique de Trump concernant la fin de toutes collaborations avec des entreprises chinoises entrainent Huawei dans les abysses. Après le développeur d’Android, les fournisseurs de puces et de processeurs, de nouvelles sociétés américaines prennent leur distance avec le constructeur chinois.

Dorénavant, Huawei est exclu de la Wifi Alliance et ne pourra plus utiliser des cartes microSD à l’avenir. Si Huawei proposait ses propres cartes mémoires, la société chinoise ne pourra plus le faire puisqu’elle se base sur l’architecture ARM, licence américaine. L’alliance Wifi a également coupé les ponts avec Huawei.

Que les actuels propriétaires de produits de marque chinoise se rassurent, ils pourront toujours profiter d’une connexion wifi. Le fait que Huawei soit exclu de la Wifi Alliance signifie que les futurs produits de la marque ne seront plus certifiés par la Wifi Alliance.

Huawei sera mis à l’écart du consortium et ne pourra plus profiter de l’évolution des standards Wifi dans le futur. Un handicap certain pour la marque qui reste tout de même mesuré puisqu’elle pourra toujours profiter du wifi, comme ses clients.

Quant au problème de l’exclusion de la SD Association, là aussi les conséquences sont mesurées puisque Huawei avait déjà commencé à développer ses propres cartes au format NM avec son Mate 20. Le constructeur chinois a donc une solution pour parer à son exclusion. Il pourrait également s’inspirer d’Apple et proposer exclusivement du stockage interne, excluant la possibilité d’ajouter une carte mémoire externe.

Des nouvelles difficiles pour Huawei qui doit tout mettre en œuvre pour trouver une solution à chaque nouvel abandon de ses partenaires. Bien que le constructeur chinois ait de quoi se remettre sur les rails, un accord entre la Chine et les États-Unis serait très certainement apprécié par Huawei et les fidèles de la marque.