La ville de Nantes, en France, vient de lever le voile sur un tout nouveau modèle de bus 100 % électrique. Celui-ci a la particularité de se recharger en seulement 15 secondes top chrono.

Nantes est la première ville française à mettre en service des e-busways, des bus électriques à recharge flash. Ces bus 100 % électriques sont en effet compatibles avec une méthode de recharge assez particulière ; une recharge dite « par opportunité ».

Lorsque les batteries du véhicule sont à plat ou presque, il n’a qu’à se rendre à proximité des bornes de recharge pour que deux bras articulés s’accrochent au toit du bus et remplissent les batteries. Une étape qui prend à peine 15 secondes, juste le temps que les passagers montent et descendent du bus.

Cette méthode de recharge est automatique, écologique et pratique. Une petite révolution qui évite de devoir retirer les bus de la circulation pour les recharger ou des manipulations compliquées pour remplir les batteries du véhicule.

Ces bras articulés envoient 600 kWh aux batteries LTO, spécialement conçus pour recevoir de forte recharge. Ces 600 kWh offrent une autonomie de 30 kilomètres, c’est pourquoi il est nécessaire d’intégrer plusieurs bornes de recharge « flash » sur le trajet du bus électrique.

L’e-busway a été testé pour la première fois en 2013 en Suisse et continue d’être utilisé aujourd’hui dans le canton de Genève.

Électrique et silencieux, le bus de 24 mètres de long propose des prises USB, ainsi que le wifi à ses 150 passagers. La ville de Nantes en a commandé 22, 6 seront mis en circulation d’ici fin septembre. Ensuite, les e-busway remplaceront petit à petit le reste de la flotte.