Sorti il y a près de deux ans sur PC, Darkwood a finalement droit à une sortie sur consoles, pour le plus grand bonheur des amateurs de rétrogaming puisque ce titre délicieusement old-school s’inspire ouvertement des classiques du genre. 

Imaginé par le petit studio polonais Acid Wizard Studio, Darkwood est un titre horrifique old-school axé sur la survie qui était initialement sorti en 2014 sur PC, en accès anticipé, et avait vu son développement se boucler en 2017 sur PC. Deux ans plus tard, le jeu débarque sur consoles dans une version intégrale qui réjouira les amateurs de rétrogaming.

S’il ne s’agit pas à proprement parler d’un remake, Darkwood reprend tous les éléments des Survival à l’ancienne, et adopte un style graphique volontairement old-school.

L’aventure prend place en 1987, en Union Soviétique, dans une petite bourgade qui a été envahie par les ténèbres. Le joueur devra tenter de découvrir ce qui s’est passé dans le village en résolvant des énigmes et en explorant les environs. Particularité de Darkwood : les développeurs ont axé une grosse partie du gameplay sur la peur et la survie. Le joueur devra donc penser à s’alimenter régulièrement et à éviter soigneusement les affrontements avec d’effrayantes créatures qui hantent les lieux.

Délicieusement mystérieux, le scénario du jeu place le joueur au cœur d’une intrigue dans laquelle il se sentira profondément impliqué. On retrouve dans Darkwood tous les éléments qui ont fait le succès des vieux point & click, avec un inventaire complet, un système de craft indispensable pour progresser dans l’aventure et des énigmes parfois très coriaces.

On notera d’ailleurs d’entrée de jeu que Darkwood ne s’adresse pas à n’importe qui. D’une part compte tenu de son modèle très old-school, qui le destine de préférence aux vieux de la vieille, et d’autre part par sa difficulté. Vous allez ici réellement souffrir. D’une part, parce que les morts sont impitoyables. En difficile, la mort est définitive. En difficulté moyenne, vous perdrez une partie de votre butin à chaque décès, ce qui forcera le joueur à être ultra-prudent dans chacune de ses décisions. D’autre part, parce que le jeu est avare en aides et l’interface reste complexe à utiliser. La carte du monde par exemple ne montre pas votre emplacement réel, juste des indices de localisation. Le joueur devra donc constamment réfléchir pour progresser dans le jeu.

Si la vue du dessus n’aide pas à l’immersion, elle a le mérite d’apporter un peu de complexité aussi à un jeu qui ne renie jamais ses origines. En dépit de l’absence d’immersion, on notera tout de même que les frissons sont garantis dans Darkwood. D’une part, grâce à l’incroyable travail réalisé sur l’immersion sonore, avec des musiques angoissantes, des bruitages stridents et un sound design excellent. D’autre part, grâce à l’extraordinaire talent de level-design des développeurs, qui ont brillamment pensé leur jeu. Les sursauts seront nombreux, et c’est l’un des nombreux charmes de Darkwood.

Mélangeant survie, séquences plus musclées, exploration et énigmes, le titre d’Acid Wizard Studio propose un cocktail plutôt rafraîchissant qui devrait facilement séduire les amateurs de rétrogaming. On lui regrettera toutefois quelques grossiers défauts : de l’absence de traductions françaises à son interface trop complexe, ses contrôles douteux (notamment pour les combats, beaucoup trop lourds), sa vue qui gâche un peu le plaisir, ses graphismes d’un autre âge ou ses trop nombreux temps de chargement. Oui, Darkwood est un plaisir coupable, mais un plaisir qui est malheureusement loin de se laisser déguster facilement.

Conclusion

Intelligent, effrayant et diablement efficace, Darkwood est un titre à la croisée des genres qui réjouira les amateurs de Survival old-school. Sa bande sonore terrifiante immergera pleinement le joueur dans un univers glaçant de réalisme. Le plaisir de jeu est toutefois gâché par une réalisation médiocre, des temps de chargement longuets et une prise en main complexe. A l’image d’un Dark Souls, Darkwood est un titre qui n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains, à la fois délicieusement savoureux et terriblement frustrant. Mieux vaut donc visionner quelques vidéos avant de craquer!

Darkwood

6.7

Gameplay

6.0/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

5.5/10

Bande son

7.5/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • La difficulté est au rendez-vous
  • Un excellent sound-design
  • La peur bien présente
  • L'aspect survie
  • Le look délicieusement old-school

Les - :

  • Visuellement beaucoup trop simple
  • Une interface complèxe
  • Pas de VF
  • Trop de temps de chargement
  • Une prise en main difficile