Si le frère de Thor se fait assassiner par Thanos dans le troisième volet des Avengers, l’exploitation des multivers dans Endgame pourrait bien avoir changé le cours de l’histoire pour Loki. Les réalisateurs de la saga sont revenus sur le sort de Loki. Attention, spoilers.

Au cours de leur voyage dans le temps, les Avengers ont retrouvé plusieurs de leurs proches disparus. Si Thor a pu interagir avec sa mère décédée, Iron Man et Captain America ont recroisé le chemin de Loki, également décédé dans le « présent ». Mais en retournant dans le passé, au moment des événements du premier Avengers, ceux-ci ont modifié le passé : Loki a réussi à s’enfuir avec le Tesseract.

Une modification de taille qui a, en réalité, créé une faille temporelle et ainsi une timeline autonome. C’est d’ailleurs pour cela que Captain America refait un petit voyage dans le passé, pour remettre la main sur Loki.

« Quand Loki s’est téléporté avec la Pierre de l’Espace, il a créé sa propre timeline. C’est devenu très compliqué pour Captain, qui devait retrouver Loki afin de rectifier cette réalité alternative. À la minute où Loki s’est emparé de la Pierre de l’Espace, il a créé une branche parallèle », ont expliqué les réalisateurs à Business Insider.

Donc Loki serait bel et bien vivant, mais dans une version alternative de l’univers. Dans celle-ci, Loki n’est pas capturé par les Avengers ni jugé par son père, Odin.

Les frères Russo confirment donc l’existence du multivers et que le sort de certains personnages n’est pas scellé. C’est d’ailleurs ce qu’ils avaient déjà expliqué à propos de Gamora. Dans Endgame, la jeune femme réapparaît, mais il ne s’agit pas de la Gamora telle qu’on la connaissait. Celle-ci n’a jamais ses aventures auprès des Gardiens de la Galaxie. On devrait d’ailleurs en apprendre plus à ce sujet dans le prochain volet consacré à Star Lord et son équipe.

La timeline dans laquelle Loki a survécu serait peut-être celle qui sera exploitée dans la série consacrée au personnage, destinée à la plateforme de streaming de Disney.