Placés au centre de notre intimité, les assistants personnels peuvent être le témoin de conversations très personnelles. Enclenchés par inadvertance, ceux-ci peuvent alors se mettre à enregistrer la conversation et conserver des données sur le sujet. Un aspect négatif de cette technologie qui peut être contrôlé.

À l’affût de la moindre commande, l’assistant personnel Alexa se rapproche parfois d’une écoute permanente de ce qu’il se passe dans son environnement. Si cela ne dérange pas certains utilisateurs, cela peut tout de même se rapprocher d’une mise sous écoute pesante pour d’autres.

Heureusement, il est possible de limiter la mise sous écoute d’Alexa. Vous pourrez en effet supprimer les enregistrements, ainsi que modifier son “Wake word” – mot de réveil.

Effacer son historique Alexa

Pour éviter qu’on utilise les enregistrements d’Alexa contre vous, il est préférable d’aller faire le nettoyage dans la mémoire d’Alexa. Supprimer les enregistrements de vos conversations entraînera toutefois également l’effacement de la personnalisation d’Alexa.

Pour ce faire, ouvrez l’application Alexa depuis votre smartphone et appuyez sur le bouton du menu. Dirigez-vous vers les paramètres, puis votre compte et sélectionnez Historique. Vous devriez voir l’ensemble de vos commandes adressées à Alexa. Vous pouvez vérifier que les phrases enregistrées par l’assistant personnel lui étaient bien adressées.

Pour les supprimer, il vous suffit de les sélectionner et d’appuyer sur « Delete voice recording » dans la nouvelle fenêtre. En passant par l’application, vous devrez supprimer chacune de vos interactions une par une.

Pour supprimer l’ensemble de votre historique, vous pouvez directement vous rendre sur la page d’Alexa sur le site d’Amazon, dans « Gérer votre contenu et appareils », puis « Confidentialité Alexa ». Une fois connecté, il vous suffit de cliquer sur « Voir l’historique vocal » et de supprimer l’ensemble du contenu enregistré par Alexa.

Pensez à vérifier que les commandes enregistrées sont bien des injonctions que vous avez adressées à Alexa. Si ce n’est pas le cas, il serait préférable de changer le mot de réveil, histoire d’éviter ce genre de souci à l’avenir.