Les réseaux sociaux ont pris énormément de place dans nos vies. Une importance qui peut amener des risques de piratage… 

Sur le réseau social le plus populaire, il est possible de s’assurer que personne ne se connecte à notre place. Un mauvais message envoyé à son ou sa compagne, à son patron ou à un ami pourrait créer des disputes malgré que vous ne soyez pas l’auteur du message. Pire encore, vos données et informations pourraient être récoltées et utilisées à des fins illégales. L’usurpation d’identité sur Internet est une réalité dangereuse.

Consulter l’historique de connexions

Il est donc préférable d’utiliser un mot de passe difficile à pirater dans un premier temps. Mieux, il est possible de vérifier que personne ne se connecte à votre place sur votre compte Facebook. Pour cela, il suffit de consulter l’historique de connexions.

Direction les paramètres du compte, puis « Sécurité et Connexion ». Vous pourrez ainsi voir l’historique de vos connexions ainsi que l’endroit et le support sur lequel vous ou une autre personne s’est connecté.

Si vous vous rendez compte que quelqu’un s’est connecté à votre place, vous pouvez cliquer sur les trois petits points à droite, puis sélectionner « Ce n’est pas vous ? ». Vous serez alors invité à sécuriser votre compte.

À travers plusieurs étapes, Facebook vous aidera à sécuriser votre compte et à vérifier les modifications récentes qui ont été apportées à votre profil. Vous pourrez alors effacer ses modifications et renforcer votre mot de passe, ainsi qu’activer l’authentification à deux facteurs.

Pensez à supprimer tous les appareils qui peuvent se connecter à votre compte sans passer par l’utilisation d’un code de connexion. Pour cela, sur la même page, sous « Utiliser l’authentification à deux facteurs », vous pouvez consulter les appareils qui peuvent se connecter sans introduire un code de sécurité. Ceux que vous ne reconnaissez pas peuvent alors être supprimés.

Autre possibilité pour renforcer la sécurité de votre compte, activer les alertes en cas de connexions non reconnues. Toujours sur la même page, vous pouvez activer cette fonctionnalité et choisir de recevoir une alerte sous la forme d’une notification Facebook, un message sur Messenger ou un mail sur votre adresse privée.

Historique de localisation

Facebook vous propose également de connaitre les emplacements où vous avez consulté le réseau social. Pensez à activer la géolocalisation sur votre smartphone pour cela et sur l’application Facebook. Cette option est privée et il est possible de supprimer l’historique de localisation, mais cela reste intéressant pour vérifier que personne n’utilise votre compte.
À première vue et étant donné la précision de la chose, cela peut étonner puisque le service vous indique même lorsque vous vous êtes connecté en mouvement.

Pour l’activer sur l’application, direction les paramètres accessibles via « Paramètres et vie privée ». Ensuite, en bas du nouveau menu, appuyez sur « Localisation » et activez l’historique de localisation. Vous pourrez ainsi suivre vos déplacements ou ceux d’une autre personne qui se connectent à votre compte depuis un smartphone ou le vôtre.

Pour consulter cet historique, l’application vous redemandera votre mot de passe. Vous pouvez également voir vos déplacements en fonction d’une journée, supprimer l’ensemble de votre historique ou seulement une journée.

Enfin, pensez toujours à vous déconnecter lorsque vous vous connectez sur un ordinateur public, au bureau ou chez un ami. Cela vous évitera de devoir supprimer les publications humoristiques et honteuses de vos amis.