Une entreprise aérospatiale britannique a mis au point un nouveau type d’avion. Celui-ci pourrait voler grâce à la simple puissance de jets d’air capable de maintenir l’appareil dans les airs, mais aussi d’orienter sa trajectoire.

La société BAE Systems s’est associée avec l’Université de Manchester pour développeur le MAGMA. Sous ses faux airs de drone géant, cet appareil a de quoi révolutionner l’aérospatiale puisqu’il ne dispose d’aucun aileron. Pour prendre son envol et modifier sa trajectoire, il suffit d’ajuster la puissance des jets d’air qui le font voler.

Le MAGMA repose sur deux dispositifs principaux, le premier lui sert à se propulser dans les airs, dans l’axe d’oscillation transversal grâce à des jets d’air placés sous les ailes, à l’endroit habituel des ailerons. En modifiant la puissance des jets d’air sous les ailes, l’avion peut monter au descendre. Le second dispositif, le Fluidic Thrust Vectoring, sert plutôt à manœuvrer l’avion.

Cet appareil n’a pas pour objectif premier de remplacer les avions de transports de passagers. Il se destine plutôt à l’armée ou à la reconnaissance de territoires puisqu’il est plus silencieux et furtif que les avions traditionnels. Si les tests en conditions sont concluants, ce type de technologie pourrait alors se retrouver sur d’autres types d’avions.