Votre PC est trop lent ? Il ne tourne plus comme aux premiers jours ? Quelques techniques vous permettent d’augmenter la puissance de votre processeur sans vous faire mal au porte-feuille.

Overclocker le CPU

Une des manières les plus efficaces, mais aussi risquées pour augmenter la puissance de votre processeur (CPU) est d’avoir recours à l’overclocking (ou surcadençage). Cette technique permet d’augmenter la fréquence maximum de votre processeur. Au plus la fréquence est élevée, au plus le nombre d’opérations par secondes sera élevé, diminuant ainsi le temps nécessaire aux opérations : votre PC sera plus rapide.

Il faut toutefois augmenter la fréquence avec parcimonie, puisqu’une fréquence plus élevée augmente aussi la chaleur dégagée par le processeur, ce qui pourrait endommager votre matériel. On conseille en général de se limiter à une augmentation de 10%. De plus, il faut procéder par palier, de manière à vérifier à chaque redémarrage si le système est stable.

Certains ordinateurs ont un système de refroidissement plus performant que d’autres, il faut donc vérifier la température du système pendant des opérations lourdes (jeux, montage vidéo, benchmark) pour connaître la température du processeur lorsqu’il est utilisé à plein régime pendant plusieurs minutes. La température maximale dépend des modèles et des constructeurs, mais il ne faut en général pas dépasser 80°c, la plupart des processeurs ont d’ailleurs un système d’urgence qui coupe directement l’alimentation si une température trop élevée est atteinte.

Pour l’overclocking, des programmes de gestion de la température comme ZFan ou SpeedFan sont indispensables. Ils affichent la température de chaque cœur du processeur, et permettent de régler la vitesse de rotation des ventilateurs. L’overclocking est donc déconseillé pour les ordinateurs portables, qui ont souvent plus de mal à évacuer la chaleur.

Si l’overclocking était réservé à une niche d’utilisateurs expérimentés il y a dix ans, les constructeurs ont depuis augmenté les protections et solutions logicielles pour permettre à tout un chacun d’en profiter, en restant raisonnable bien entendu.

Pour augmenter la fréquence de votre processeur, il faut se rendre dans le BIOS, le programme élémentaire de la carte mère de l’ordinateur, on y accède dans la plupart des systèmes en restant appuyé sur la touche F2 au démarrage de l’ordinateur. Une fois dans le BIOS, cherchez la ligne CPU Vcore, c’est ici que vous entrerez la nouvelle valeur. Il est indispensable de faire des recherches avant de toucher à quoi que ce soit, les possibilités étant différentes pour chaque configuration.

Overclocker le GPU

Le principe est le même pour le processeur de votre carte graphique, le GPU. L’overclocking se fait en général via l’application du constructeur, mais cette option n’est disponible que pour les cartes graphiques milieu/haut de gamme. Le programme de configuration de votre carte graphique est normalement installé par défaut, dans le cas contraire, il est possible de le trouver en mettant à jour les drivers de votre carte graphique. Comme pour le processeur, on vous conseille de modifier la fréquence de votre GPU avec parcimonie, en procédant par palier, en vérifiant à chaque fois si le système est stable, et si les températures ne s’envolent pas.

Modifier la fréquence dans les options d’alimentation

Windows permet de modifier la fréquence minimale à laquelle tourne le processeur. Rendez-vous dans le panneau de configuration, puis dans les options d’alimentations, ensuite cherchez la ligne « état minimal du processeur » dans les paramètres avancés. En changeant cette valeur à 100%, votre processeur tournera constamment à plein régime, augmentant ainsi sa rapidité pour les tâches quotidiennes.

da2f2a63-b95b-43ff-bc11-cb780154a477

À noter que ce changement pourrait avoir une incidence négative sur la consommation électrique de votre système, le changement sera surtout visible pour les ordinateurs portables fonctionnant sur batterie.

Augmenter la priorité du CPU pour une application

Sous Windows, il est possible de changer la quantité de puissance de calcul que le système alloue à chaque application. En modifiant la priorité d’une application, vous améliorerez les performances de celle-ci. Pour cela, il faut se rendre dans le gestionnaire de tâche en appuyant sur Ctrl+Alt+Del ou en faisant un clic droit sur la barre des tâches de Windows. Une fois dans le gestionnaire des tâches, faites un clic droit sur l’application que vous voulez booster dans la liste des applications, cliquez ensuite sur « aller dans le processus ». C’est dans cette fenêtre que vous allez modifier la priorité, toujours en faisant un clic droit sur le processus en question : cliquez sur « Définir la priorité » puis choisissez l’option « temps réel » qui permet d’allouer le maximum de puissance de calcul à ce processus.

index