Le quatrième jeu issu de la saga Box Boy ! est disponible exclusivement sur Switch avec une nouvelle série de casse-têtes à résoudre à l’aide de carrés bien positionnés. Un titre visuellement minimalise, laissant toute esbrouffe à part pour privilégier la réflexion.  

Faisant suite aux jeux Box Boy ! sortis sur 3DS, cette nouvelle sortie exclusive sur Switch accueille Qucy, la compagne du héros carré Qbby qui devront tous deux retrouver leurs enfants, disparus suite à une pluie de météores qui a plongé leur univers dans l’obscurité. Un simple prétexte pour enchaîner de courts niveaux de plateforme durant lesquels leur capacité à créer des blocs sera mise à contribution.

Box Boy ! + Box Girl est en effet un pur jeu de réflexion où il faut atteindre la porte de sortie de chaque niveau en gravissant divers rebords et obstacles, en évitant les multiples pièges et dangers (précipices, piques, électricité) et/ou en activant des interrupteurs. Pour ce faire, votre avatar peut sauter et, surtout, déployer un certain nombre de blocs (le nombre peut varier dans chaque niveau) qui serviront à former des marches, une plateforme, un bouclier ou encore un crochet pour progresser en toute sécurité.

Deux modes sont disponibles dès le lancement du titre, l’aventure solo et un mode coop. Dans l’aventure principale on peut choisir d’incarner le personnage de Qbby ou de Qucy à l’entrée de chaque monde, tous deux disposant exactement des mêmes capacités. Chaque monde présente de nouvelles habilités et subtilités pour progresser dans des niveaux de plus en plus complexes. Un principe simple et efficace malheureusement pas exploité à fond car les nouvelles capacités apprises ne seront presque jamais exploitées toutes ensemble au sein du level design, se cantonnant souvent à un seul monde.

S’il n’est pas difficile d’arriver au bout du jeu (on peut recommencer autant de fois que l’on veut et de nombreux checkpoints sont prévus), avec en sus un système d’indice disponible pour la résolution de chaque obstacle, il sera en revanche plus ardu de parvenir à ramasser toutes les couronnes présentes sur les différents parcours ainsi que de finir le tout en utilisant le moins de blocs possible.

Outre la satisfaction de s’être bien trituré les méninges, la résolution de ces défis procure des médailles supplémentaires qui permettent d’acheter (aléatoirement) des éléments de customisation délirants pour les personnages au sein de la boutique, qui contient également des objets d’aide, une série de mini-jeux éclate-ballons, des musiques ou des strips-blocs. Des éléments certes un peu futiles mais qui ont le mérite de rendre l’aventure plus fun.

Ce qui est aussi indéniablement le cas du second mode de jeu, proposant une aventure alternative en coopération pour résoudre des puzzles en binôme avec un ami ou, et cela paraît parfaitement adéquat, avec sa partenaire. Ce mode peut néanmoins être parcouru en solitaire, mais cela en enlève toute sa saveur. Même si le principe et les habilités restent les mêmes qu’en solo, l’approche des puzzles en duo change la donne, ce qui offre un peu de variété tout en allongeant agréablement la durée de vie globale du jeu, qui contient pas moins de 270 niveaux pour se creuser les méninges comme il se doit.

Ce nombre très honorable est atteint avec l’aide d’un troisième mode, qui se débloque lorsque l’aventure principale est achevée. Dans celui-ci, on progresse dans des niveaux sous l’apparence, rectangulaire cette fois, de Qudy. Le principe reste le même mais cette forme, forcément plus allongée, change là aussi la façon de terminer les parcours, présentés sous forme de nouveaux puzzles.

Visuellement, le titre reste très minimaliste, autant dans l’aspect de ses personnages que de ses décors, très épurés. On reste proche de l’aspect des précédents titres de la saga sortis sur 3DS, avec une colorimétrie principalement basée sur le noir et blanc pouvant rappeler l’époque de la Game Boy. Il en est de même pour l’animation, plutôt sommaire mais au final suffisante. Pas sûr néanmoins que cela plaira à tout le monde.

Conclusion

Pour une petite dizaine d’euros, voici un puzzle game efficace et addictif idéal pour de courtes sessions de jeu dans le train ou le métro. Derrière son apparente simplicité, c’est un jeu de réflexion malin et parfois complexe qui se dévoile, surtout si l’on cherche à se creuser les méninges pour atteindre le score parfait. Accessible et réflexif sans être prise de tête, Box Boy ! + Box Girl ! ne réinvente pas vraiment sa formule mais s’avère être un puzzle game idéal pour se changer les idées et est très agréable à partager grâce à un mode coop fun. 

Box Boy ! + Box Girl !

6.4

Gameplay

6.5/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

5.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • Très accessible et rapidement addictif
  • Un gameplay efficace, davantage basé sur la réflexion que sur l’action
  • Le mode coop
  • Un troisième mode à débloquer en finissant l’aventure principale
  • Un prix tout doux (10€)

Les - :

  • Un scénario réduit à sa plus simple expression
  • Des graphismes très épurés
  • Des habilités qui ne s’additionnent pas