Au cours de son développement, l’entreprise de Mark Zuckerberg a proposé et a acquis de nombreuses applications, mais toutes n’arrivent pas à la cheville de Facebook. L’une d’entre elles vit d’ailleurs ses dernières heures.

Beaucoup moins populaire que Facebook, l’application d’appel vidéo de groupe Bonfire avait pourtant un concept intéressant lors de sa sortie, en 2017. Il est vrai que l’app sortait au moment où une autre application du genre était très populaire, Houseparty. Mais la version de Facebook n’a pas rencontré le succès escompté. Son lancement en exclusivité au Danemark a très certainement pesé dans la balance.

Le principe de Bonfire reposait donc sur les discussions vidéo de groupe. Les utilisateurs pouvaient également appliquer des filtres, prendre des photos et de les partager sur les autres réseaux sociaux de Facebook.

Dans son communiqué annonçant la fermeture de son application, Facebook précise que certains concepts de Bonfire pourront se retrouver dans d’autres applications de l’entreprise à l’avenir « nous allons incorporer des éléments de ce que nous avons appris dans d’autres produits actuels et futurs ».

Bonfire fermera ses portes durant ce mois de mai.