L’implication d’une intelligence artificielle dans certains domaines peut donner lieu à des avancés technologiques impressionnantes, mais l’I.A. peut également trouver sa place dans des sphères plus créatifs. 

Si la poésie est un art complexe qui laisse cours à l’interprétation de chacun, il n’est pas pour autant inaccessible. Un récent projet du département Arts & Culture de Google s’est justement intéressé à cet art en tentant de développer une intelligence artificielle capable de créer un poème « s’inspirant d’une personne ».

L’intelligence artificielle PoemPortrait peut, sur base d’une photo et d’un mot clé, effectivement mettre au point un poème personnalisé grâce à un algorithme. Le poème sera unique et personnel, aucune autre personne n’aura le même. Quant à savoir si le poème a un sens ou non, cela dépendra de l’interprétation de son destinataire.

Pour plus de poésie, le poème est affiché sur le visage de son destinataire.

Le projet PoemPortrait fonctionne sur base de millions de mots de poésie, comme l’explique Es Delvin, artiste et designer qui a collaboré au projet. « Chaque mot que vous donnez sera étendu à des lignes de poésie originales par un algorithme entraîné sur des millions de mots de poésie du XIXe siècle. Vous recevrez alors un POEMPORTRAIT unique de votre visage, illuminé par vos lignes originales de poésie. Toutes les lignes de poésie sont ensuite combinées pour former un poème collectif en constante évolution », explique-t-il.

Au-delà du sens, cela reste tout de même un projet amusant, disponible sur ce site Internet. Nous nous sommes prêtés au jeu et avons choisi comme mot de départ « chaussette » – le selfie est dispensable -, voici le résultat (traduit de l’anglais) : « ma chaussette et avec les voiles des nuages sauvages, un esprit utopique ! La mer est subtile ».

Qui sait, un jour, une intelligence artificielle sera peut-être capable l’un des plus beaux poèmes au monde. Pour l’instant, il y a encore du chemin à faire.