Le géant du streaming s’est livré à une petite expérience sur le marché nord-américain.

Enorme succès au box-office, The Hateful Eight de Quentin Tarantino reste toutefois l’un des ouvrages les plus controversés du réalisateur américain.

Cette semaine, les abonnés de Netflix ont eu la surprise de découvrir une mini-série “The Hateful Eight” sur la plate-forme de streaming.

Accessible uniquement aux Etats-Unis, cette mini-série n’est en réalité qu’une refonte du long-métrage.

Le réalisateur américain explique ainsi à Slashfilm avoir été approché par Netflix, qui souhaitait lui proposer de revoir le montage de The Hateful Eight pour proposer quelque chose de différent.

Le film a ainsi été découpé en 4 segments, qui composent cette “mini-série”. Plusieurs séquences ont été revues et surtout, la mini-série ajoute 25 minutes de pellicule.

Pour Tarantino, l’expérience s’est montrée très intéressante. Cette méthodologie permettrait de réexplorer une œuvre d’une façon innovante. S’il s’agit d’une première sur Netflix, la plate-forme de streaming n’a cessé au cours des derniers mois d’expérimenter de nouveaux formats en introduisant des films & séries interactifs et en poussant les réalisateurs et producteurs à venir avec de nouvelles idées et concepts.

D’autres films pourraient subir le même résultat. Dans son interview, Quentin Tarantino explique ainsi avoir travaillé sur une version Director’s cut de Django Unchained, qui pourrait elle aussi être proposée sur la plate-forme de streaming.