Le nouveau jeu de Warner Bros et NetherRealm Studios ne sera pas commercialisé dans plusieurs pays.

La nouvelle est tombée en début de semaine : Mortal Kombat 11, le nouveau volet de la célèbre franchise de jeux de baston de NetherRealm Studios ne sortira pas dans plusieurs pays. En cause? Des séquences jugées trop violentes, qui ne seraient pas considérées comme acceptables dans plusieurs pays, dont l’Indonésie.

Sur Twitter, Warner Bros a confirmé que son jeu de combat ne sortirait pas dans plusieurs pays parce qu’il ne respectait pas la législation locale. S’il n’écarte pas la possibilité d’adapter le contenu pour se conformer aux règles en place au cours des prochains mois, il semble peu probable que l’éditeur s’engage dans de tels chantiers dans des pays où les ventes de jeu restent maigres.

Les fameux “finishing moves”, séquences ultra-sanglantes durant lesquelles les combattants de Mortal Kombat décapitent ou démembrent leur adversaire pour leur donner le coup fatal, seraient le cœur du problème. Il s’agit toutefois d’une signature de la franchise.

Dans la plupart des pays où le jeu sortira ce mardi, le titre sera interdit aux moins de 18 ans.

Pour Ed Boon, le directeur créatif de la franchise, la violence n’est toutefois pas un problème en soi. L’homme estime en effet que les joueurs de Mortal Kombat ne jouent pas à son jeu parce qu’il est violent. La violence fait tout simplement partie de l’expérience Mortal Kombat. En dépit des critiques et des réactions sur les réseaux sociaux, l’éditeur n’a pas censuré le contenu de son jeu et pas non plus laissé sous-entendre que cette polémique altérerait sa stratégie pour les futurs opus.