Un groupe de hackers a réussi à pénétrer plusieurs sites web du F.B.I., ceci leur permettant de récupérer de nombreuses données professionnelles et personnelles d’agents de l’organisation gouvernementale américaine.

Ce sont en tout 3 sites du FBINAA, le FBI National Academy Associates, un réseau de sites en rapport avec la formation des agents, qui ont été la cible d’attaques d’un groupe de pirates. Ces hackers ont récupéré plus d’un million de données, ce qui pourrait compromettre environ 4.000 agents spéciaux.

Le FBINAA mène actuellement des investigations avec les autorités fédérales afin d’identifier la fuite de données ainsi que le groupe à l’origine de ces attaques.

Nous avons piraté plus de 1.000 sites” a rapporté l’un des pirates à TechCrunch. “Maintenant nous structurons toutes les données car elles seront bientôt vendues. Je pense que ce sera d’autres personnes que nous qui publierons les données des sites gouvernementaux piratés.”, explique le hacker, en confirmant que la sécurité des agents pourrait être au passage compromise.

Comme le hacker le précise, de nombreux sites piratés n’étaient pas à jour avec notamment des plug-ins obsolètes, leur permettant d’exploiter ainsi des failles de sécurité pour récupérer ces nombreuses données sensibles.

TechCrunch a également appris que ce groupe de pirates, rapporté comme étant de plus de 10 personnes, cherchait à se faire “de l’argent et de l’expérience”, en apportant une confirmation de la compromission des sites du FBINAA.