Le Duc et la Duchesse de Sussex ont fait leur apparition sur Instagram, avec un nouveau compte commun. Une bonne nouvelle pour les amateurs de la royauté anglaise, mais qui ne réjouit pas tout le monde. En effet, le compte d’un utilisateur a été réquisitionné pour le couple royal.

Il y a quelques jours, le Prince Harry et sa femme, Meghan Markle, ont créé un engouement impressionnant sur Instragam en créant un compte commun. Ils ont d’ailleurs battu le record du compte ayant atteint le million d’abonnés en très peu de temps. En réalité, il ne s’agissait pas vraiment d’une création puisque le pseudonyme utilisé par le couple royal existait déjà et a tout simplement été réattribué au Duc et à la Duchesse de Sussex.

Le véritable créateur, Kevin Keiley, avait enregistré son compte sous le nom @SussexRoyal. Un nom choisi à mille lieues d’un lien avec la famille royale puisque pour ce moniteur d’auto-école, il s’agissait d’une référence au club de football anglais Reading FC, dont le surnom est les Royals, ainsi qu’un clin d’œil à sa région, le Sussex. Ainsi est né le compte @SussexRoyal.  

Or, désirant rejoindre le réseau social sous ce même pseudonyme, le Prince Harry et Meghan Markle n’ont pas voulu ajouter un tiret ou une lettre comme toute personne le ferait dans ce genre de situation. Ils se sont tout simplement tournés vers Instagram pour récupérer ce pseudo.

Aidés par Instragram lui-même, le couple a réussi à mettre la main sur le pseudo. Un procédé auquel le réseau social est habitué et qui est, en réalité, inscrit dans les conditions d’utilisation. En effet, si on y regarde de plus près, il est indiqué qu’un utilisateur peut perdre son pseudo si son compte est resté inactif trop longtemps. Il n’est en revanche pas précisé un laps de temps précis, c’est donc à Instagram de trancher.

Il est tout de même indiqué qu’« un compte est considéré comme inactif sur la base de plusieurs paramètres, notamment sa date de création, et si l’utilisateur s’y est connecté ou y a récemment partagé, aimé ou commenté des photos ».

Le plus “embêtant” dans l’histoire est que le premier propriétaire de @SussexRoyal n’a pas été prévenu qu’on lui retirait son pseudonyme en faveur du couple royal, comme il l’a indiqué à la BBC. Interrogé par la chaîne anglaise, Instagram a ainsi indiqué que Kevin Keiley n’avait plus rien publié depuis un certain temps et qu’il était considéré comme inactif ce qui, conformément à sa politique, permettait au réseau social de réattribuer son pseudo.

Pourtant, l’utilisateur affirme se connecter régulièrement pour liker ou simplement se tenir au courant des publications de ses contacts.

Malgré la politique d’Instagram, l’utilisateur peut tout de même déposer un recours auprès du réseau social pour suppression ou réutilisation sans consentement de son pseudonyme. Une situation qui ne devrait pas arriver, Kevin Keiley n’en veut pas au couple royal. En tout cas, comme il le tweete si bien avec ironie, il reste l’unique @SussexRoyal sur Twitter.