Ce 1er février marque l’entrée en vigueur des signatures numériques dans plus de 260 communes belges. Une manière de numériser davantage l’administration dans ces communes.

Un saut dans le numérique pour toutes ses communes rendu possible grâce à Doccle, la plus grosse plateforme d’administration numérique de Belgique. Dès ce 1er avril, les administrations des 260 communes ayant sauté le pas pourront transmettre des papiers administratifs à la population en signant les documents grâce à une signature numérique. Un gain de temps notable pour tout un chacun.

Les fonctionnaires des différentes administrations pourront apposer leur signature sur des certificats grâce à leur carte d’identité. Une fois que celle-ci est connectée au programme de Doccle, le fonctionnaire pourra joindre facilement et rapidement sa signature enregistrée sur sa carte d’identité sur les documents administratifs.

Jusqu’à présent, cet outil n’était disponible que dans le secteur privé. C’est donc une première pour le secteur public et le nombre de communes ayant recours à cet outil pourrait augmenter dans les semaines et mois à venir. La majorité des communes proposant ce service se trouve à ce jour du côté flamand de la Belgique.

Les documents signés numériquement seront rassemblés dans une base de données centrale (DABS). La population pourra récupérer certificat et autres documents directement depuis cette base de données sans devoir se rendre à la commune. Une centaine de consulats belges devraient également prochainement mettre en place ce système.