Après avoir séduit près de 9 millions d’utilisateurs en France, l’application Yuka tournée vers le consommateur fait son apparition en Belgique.

Son principe est simple, après avoir scanné le code-barres d’un produit alimentaire et cosmétique, Yuka vous indique l’impact positif ou négatif du produit sur la santé. Une fiche détaillée du produit permet de comprendre l’évaluation donnée par Yuka. En cas de produit néfaste, l’application proposera une alternative au consommateur « en toute indépendance », comme le souligne le communiqué de presse.

Très populaire en France depuis son lancement en 2017, l’application Yuka débarque enfin en Belgique suite à « une très forte demande des consommateurs belges ». Yuka reconnait déjà près de 80% de produits disponibles en Belgique et sa base de données devrait être augmentée dans les semaines à venir grâce à l’intervention des utilisateurs qui peuvent ajouter de nouveaux produits via une photo et l’ajout d’informations le concernant.

Yuka est disponible gratuitement depuis le 25 mars en français et en anglais pour la Belgique néerlandophone. L’application mise ensuite la Suisse, le Luxembourg, le Royaume-Uni et l’Espagne.