A côté de son P30, Huawei présentait un produit plutôt atypique lors de sa keynote de ce mardi 26 mars.

Le géant chinois des télécoms présentait ce mardi son nouveau porte-étendard à Paris. Ce n’est pourtant pas le P30 qui a le plus fait parler de lui puisqu’un étrange accessoire lui aura volé la vedette, en fin de keynote.

Huawei introduira cette année en effet le premier modèle de lunettes qui permettra de passer des coups de fil et d’écouter de la musique.

Fruit d’une collaboration avec le spécialiste Gentle Monster, l’Eyewear se distingue des autres modèles de lunettes connectées par son design, très proche de lunettes traditionnelles, mais aussi ses fonctionnalités puisqu’il n’est pas question ici de prendre des photos et de les partager sur les réseaux sociaux mais de répondre à des appels. L’accessoire embarque deux antennes et une mini-batterie dans ses branches, mais aussi un micro et un système de son stéréo.

En glissant son doigt sur les branches, l’utilisateur pourra prendre un appel et démarrer une conversation. Selon ses concepteurs, l’Eyewear a été conçu de sorte à ce que la conversation reste privée. Les personnes alentours ne seront pas capables d’entendre les répliques du correspondant. Un système de réduction sonore active annulera également en partie le bruit pour une conversation plus claire.

L’accessoire ne semble pas totalement autonome. Lors de la keynote, une certaine confusion régnait – et aucune précision n’a été apportée par le fabricant ultérieurement. Paradoxalement, le clip vidéo montrait un jeune homme se lever et emmener avec lui ses lunettes de soleil à la place de son smartphone, ce qui laissait sous-entendre que l’accessoire serait capable de fonctionner de façon autonome. Dans la vidéo, différents contrôles vocaux étaient également au programme, mais là aussi aucune précision n’a été apportée par Huawei. La présence d’antennes dans les branches des lunettes laisse sous-entendre que l’accessoire pourrait intégrer un port eSim.

De nombreuses questions subsistent quant à l’usage de cet accessoire atypique et notamment son prix et sa date de commercialisation. Les nombreuses inconnues sur la connectivité soulèvent également quelques questions relatives à la santé – une exposition prolongée aux ondes – à quelques centimètres du cerveau n’étant pas vraiment conseillé.

Huawei marque toutefois un point face aux quelques acteurs qui s’étaient lancé sur ce marché en s’associant avec un spécialiste du design et en livrant un accessoire élégant que beaucoup de consommateurs pourraient s’imaginer porter sans éveiller la curiosité des passants…