Présenté à Paris, le nouveau smartphone de Huawei est capable de capturer des images d’une qualité étonnante de jour comme de nuit.

Le géant chinois des télécoms Huawei avait convié la presse internationale pour une nouvelle keynote à Paris, au cours de laquelle le groupe a levé le voile sur son nouveau flagship, le Huawei P30, et son grand frère, le Huawei P30 Pro.

Sans surprise, l’accent a une fois encore été mis sur la photographie. Fier de son partenariat avec le spécialiste de la photo allemand Leica, Huawei a introduit un quadruple capteur introduisant plusieurs nouveautés majeures.

La principale évolution concerne l’ouverture du capteur (f/1.6), qui exploite une technologie innovante. L’entreprise a en effet fait l’étrange choix de remplacer les pixels verts par des pixels jaunes. “Cela nous permet d’atteindre une valeur ISO maximale élevée de 409.600” explique Richard Yu, le PDG du groupe. Dans la pratique, le remplacement des pixels jaunes par les pixels verts permettrait de récupérer jusqu’à 40% de luminosité dans la capture d’images. Lors d’une démonstration, le groupe a montré que son smartphone était capable de capturer des images d’une qualité impressionnante dans des environnements très sombres – le tout, sans trépied puisque l’appareil intègre également un système de stabilisation avancé.

Toujours du côté de la photo, Huawei introduit sa technologie de SuperZoom, qui permet de zoomer jusqu’à 50x en zoom numérique et jusqu’à 5x en zoom optique. Grâce à une meilleure maîtrise du bokeh, Huawei se rapproche également de plus en plus du résultat que l’on peut obtenir sur des appareils photos professionnels, avec une qualité de piqué impressionnante.

En vidéo aussi, le P30 impressionne avec des captures d’images de qualité en basse lumière, l’enregistrement à 60 images par seconde en 4K et un système de montage automatisé mettant à contribution l’intelligence artificielle, avec l’ajout automatique d’une musique de fond, de ralentis et d’effets spéciaux.

Avec ses P30 et P30 Pro, Huawei se targue aujourd’hui d’avoir l’un des meilleurs photophones du marché, qui atteint les 68 mégapixels de résolution, tous capteurs confondus.

Les amateurs de selfies ne sont pas oubliés avec l’intégration d’une caméra frontale de 32 mégapixels à l’avant.

Pour le reste, Huawei livre deux appareils très performants, qui embarquent le dernier processeur maison de l’entreprise, 6 à 8 Go de RAM selon le modèle, une batterie haute-capacité de 4200mAh et supportent les dernières innovations, avec un système de recharge rapide 40W, capable de recharger presqu’intégralement le smartphone en 30 minutes top chrono, un lecteur d’empreinte digitale sous l’écran et un système de refroidissement par film de graphène. Le tout pour un tarif qui reste relativement compétitif puisque le P30 sera disponible à partir du 29 mars au prix de 749€, et le P30 Pro sera proposé à un tarif de 999€.

Les consommateurs qui apprécient les petits écrans se tourneront toutefois vers la concurrence. Avec ses 6,47″, le P30 Pro n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un smartphone de “petite taille”. Son petit frère, le P30 affiche lui une diagonale de… 6,1″.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.