Le premier supercalculateur exascale américain vient d’être dévoilé. Conçu par Intel et Cray Computing, au sein des laboratoires d’Argonne, ce superordinateur est prévu pour être opérationnel en 2021.

C’est ainsi que le secrétaire américain en charge de l’énergie, Rick Perry, vient de dévoiler le supercalculateur exascale Aurora, qui sera le premier de son genre aux États-Unis.

Ce type d’ordinateur est conçu afin d’atteindre les meilleures performances possible en matière de capacité et de rapidité de calculs. En l’occurrence, ce supercalculateur sera principalement utilisé dans le domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage autonome (machine learning).

Les calculs informatiques ont maintenant évolué afin d’atteindre l’échelle exascale (1018). Il sera ainsi possible à l’Aurora, qui sera équipée du Xeon Scalable – le prochain processeur ultra performant d’Intel – de réaliser plus d’un milliard de milliards d’opérations à la seconde.

Ce calculateur sera principalement utilisé pour des calculs dans le domaine de la recherche scientifique, de la médecine et de la prévision climatique.

Nous utiliserons l’informatique exascale et l’intelligence artificielle pour accélérer les découvertes, stimuler l’ingéniosité et l’innovation. Et surtout, cela aura une incidence sur [de nombreux] domaines que nous ne pensions pas faire autant avancer il y a de cela quelques années“, a déclaré le secrétaire à l’énergie.