5 choses à savoir sur la plate-forme de streaming de jeux de Google

Le géant du web se lance dans le jeu vidéo avec son “Netflix du gaming”. Attendue cette année, Stadia a le potentiel de venir faire chavirer les grands noms du secteur. Mais encore faut-il avoir un appareil compatible… 

Lors de sa conférence de presse, Google est resté très vague sur le fonctionnement de sa plate-forme. Plusieurs sites sont toutefois parvenus à décrocher des réponses sur le côté technique. Et les prérequis seront nombreux… 

25 mégabits par seconde sinon rien

Pour pouvoir jouer, il vous faudra impérativement une connexion de 25 mégabits par seconde. Il est possible que le service fonctionne en deçà, à 20 mégabits par seconde, mais les performances ne pourraient pas être au “top”. Pour du 4K, il faudra une connexion d’au moins 30 mégabits par seconde selon Google. 

Chromecast, Chrome et Android comme portes d’entrée

Au lancement, le service ne sera supporté que sur une poignée de supports. Pour y jouer sur PC, il faudra impérativement passer par le navigateur Chrome. Sur téléviseur, il faudra passer par un Chromecast (prix : environ 30€). Quelques smartphones seulement seront compatibles avec le service au lancement, les plus anciens modèles sous Android ne devraient pas être supportés. 

Une manette obligatoire

Pour avoir accès au service, le joueur devra obligatoirement posséder une manette. Au lancement, le service supportera la manette de Google et la manette Xbox. Dans le cas où vous ne disposez pas encore de l’une d’elles, il faudra ajouter au minimum 50€ à la facture. 

Un service payant

Si Google avait proposé aux internautes de tester gratuitement Assassin’s Creed Odyssey durant la période de bêta-testing de son service, Stadia ne sera pas un service gratuit. Le géant du web n’a pas encore révélé le montant de l’abonnement. Il faudra toutefois s’attendre à un tarif mensuel de 5 à 20€. 

Des quantités importantes de données

Vu que le jeu tournera dans le cloud, les données transiteront sous la forme d’un flux vidéo continu qui consommera une grosse partie de votre bande passante. Inutile d’espérer y jouer avec sa connexion 4G, dans la mesure où la consommation en données mobiles risque d’exploser votre facture télécoms. Si, sur le papier, le concept est intéressant, il sera (normalement) très difficile de jouer à Stadia sans réseau Wifi. N’espérez donc pas y trouver une alternative à la Switch… 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.