Malgré les ventes désastreuses du premier modèle, RED planche déjà sur une seconde version de son smartphone holographique.

Le fondateur de l’entreprise l’a confirmé hier : RED planche déjà sur une seconde version de son smartphone holographique.

L’entreprise, spécialisée dans la production photo & vidéo, ferait toujours de son cœur d’activité le principal argument de vente de son smartphone.

Le groupe procéderait toutefois à quelques ajustements dans sa stratégie, en abandonnant notamment le concept de modules. Pas d’objectifs interchangeables à l’horizon donc pour le successeur de l’Hydrogen One, qui devrait être un smartphone plus conventionnel que son ancêtre.

Logiquement, l’entreprise devrait également revoir le design de son smartphone – l’un des éléments les plus critiqués par les acheteurs du produit, qui avaient été nombreux à se plaindre d’une prise en main “difficile” vu les mensurations du mobile.