Comme le rapporte BeCommerce, la proportion d’achats en ligne ne cesse de grimper. 2018 est une année record avec une hausse d’un demi-milliard d’euros par rapport à 2017. Les moyens de paiement changent également, avec une augmentation des paiements mobiles et de PayPal.

L’année 2018 a été une année très fructueuse pour l’e-commerce en Belgique. Comme l’indique le BeCommerce Market Monitor, les consommateurs Belges ont dépensé 10,67 milliards d’euros en ligne. Soit une progression de 6% par rapport à 2017.

« Le Belge va plus souvent faire son shopping en ligne et dépense également davantage au total. », déclare Sofie Geeroms, Managing Director de BeCommerce.

C’est en tout 18% des dépenses qui sont effectuées en ligne, en Belgique. On compte aussi une augmentation plus importante en Flandre (+8%) qu’en Wallonie (+4%). On retrouve en tête de ces dépenses les voyages en avion et les hébergements, avec une proportion de 85% des ventes. Cette catégorie est suivie de près parles ventes de tickets pour des attractions et des événements.

« C’est ainsi qu’en 2018, le Belge est allé en moyenne faire pas moins de 11,6 fois son shopping en ligne pour un montant total moyen de 1273 euros. En 2017, c’était 10,3 fois pour un montant total de 1191 euros, 2018 montre donc une augmentation indéniable. » ajoute Sofie Geeroms.

Les assistants vocaux sont de plus en plus utilisés.

En terme de plate-forme, le Belge moyen opte de plus en plus pour son smartphone lors de son shopping en ligne. En 2018, 33% de la population belge a utilisé son smartphone pour au moins 1 achat, soit une augmentation de 5%. D’ailleurs, on note un usage de plus en plus important des assistants vocaux.

« L’intérêt croissant pour le V-commerce est également frappant. 28 % des répondants sont intéressé par le fait d’utiliser un assistant vocal tel que Siri ou Google Assistant lors de leurs achats en ligne. De plus, 7 % ont déclaré qu’ils avaient déjà utilisé cette technologie au moins une fois pour des transactions en ligne », explique Sofie Geeroms.

Des méthodes de paiement qui changent

Cette étude montre également que les moyens de paiement évoluent. La carte de crédit et Bancontact restent les moyens de paiement les plus populaires. Bancontact a été utilisé par 68% des acheteurs Belges, représentant 30% des dépenses en ligne.

La carte de crédit arrive en seconde position avec 41% des dépenses en ligne alors que PayPal occupe maintenant la 3e position. C’est ainsi que le service de paiement sécurisé a été utilisé par 34% des acheteurs Belges lors d’un achat en ligne.