Nombreux sont les parents à laisser une trace de l’existence de leurs bébés avant même qu’il ne soit né. Selon une étude, cette pratique prend même une ampleur conséquente, de nos jours.

Un sondage vient de révéler qu’environ 30% d’enfants ont une présence numérique avant même d’être mis au monde.

Cette identité numérique peut parfois être assez vague ou être plus concrète. Cela peut aller de l’annonce d’une grossesse au partage de la photo d’une échographie. Mais du moment que des éléments sont partagés, une identité numérique est créée.

Ce sondage a été le fruit d’une étude de l’institut Gece, qui a interrogé 1011 parents ayant un enfant de moins de 8 ans.