Les incidents provoqués par la présence de drones à proximité d’aéroports ne cessent de se multiplier ces derniers temps.

Après ceux de New York, de Londres et de Dubaï, c’est au tour de l’aéroport de Dublin de subir une immobilité forcée par la présence de drones à proximité de son espace aérien. Le plus grand aéroport d’Irlande a dû être brièvement fermé ce jeudi suite à l’observation de drone survolant le complexe.

L’information a été communiquée via le compte officiel de l’aéroport de Dublin, précisant que tous les vols avaient été suspendus pour des raisons de sécurité en raison « de l’observation confirmée d’un drone sur l’aérodrome ».

Heureusement pour les voyageurs, cet arrête n’a été que de courte durée puisque huit minutes plus tard, les pistes ont rouvert et les vols repris. Bien moindre que les perturbations qu’avait subies l’aéroport de Gatwick en décembre dernier, mis à l’arrête durant 32 heures.

Encore une fois, cet incident – aussi soit fut-il – confirme l’impact néfaste des drones sur le trafic aérien.