A quelques jours du 30e anniversaire du projet qui a donné naissance au World Wide Web, le CERN a mis en ligne un outil amusant qui reproduit le navigateur de l’époque.

Pour rappel, c’est le 13 mars 1989 que le Britannique Tim Berners-Lee, membre de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), soumet un projet de système de gestion de l’information reposant sur des liens hypertextes. Le Web n’est alors qu’une application du réseau Internet, lui-même descendant d’Arpanet développé à la fin des années 60 par une unité du département de la Défense des États-Unis. De 1989 à 1991 vont ainsi naître les fondamentaux du Web tel qu’il existe encore aujourd’hui.

Le plus simplement du monde, le premier navigateur est baptisé WorldWideWeb et c’est lui que propose aujourd’hui de redécouvrir en ligne le CERN. Il est par exemple possible de naviguer sur n’importe quel site actuel, mais dans une configuration ultra-minimaliste (format texte uniquement, avec liens intégrés). Pour cela, il faut se rendre dans l’onglet “Document” puis sélectionner “Open from full document reference”, taper l’URL exacte du site puis valider par “OK”. Il faut aussi bien penser à double-cliquer sur les liens pour bien naviguer de page en page. Ce spectaculaire retour en arrière permet de visualiser le chemin parcouru depuis 30 ans.

Forcément, un tel outil était loin d’être idéal et ce n’est qu’avec l’apparition de Mosaic, en 1993, qu’il devient enfin plus aisé de naviguer en ligne. Les geeks puis le grand public ne s’y sont pas trompés !

– Découvrir le navigateur Web rétro du CERN : worldwideweb.cern.ch