L’application de signalement et de gestion des incivilités en matière de propreté publique débarque en Wallonie. 

Après un déploiement convaincant dans les 19 communes de Bruxelles, FixMyStreet arrive en Wallonie. À l’origine de cette initiative, Be WaPP (pour une Wallonie Plus Propre) et le Ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio qui reprennent le concept venu du Royaume-Uni pour le proposer dans une version wallonne.

Présentée lors du Salon des Mandataires, FixMyStreet Wallonie sera disponible très prochainement et gratuitement sur smartphone et ordinateur. Les citoyens pourront alors la télécharger et signaler les dégradations et incivilités qu’ils ont pu rencontrer dans l’espace public.

Dans les faits, l’application est simple d’utilisation. Après l’avoir téléchargée et installée, un citoyen n’aura qu’à prendre en photo le problème qu’il a rencontré (déchets, nid de poule, pavé cassé, etc.) et l’envoyer dans le système. Il devra ensuite sélectionner l’une des catégories d’incivilité et/ou de dégradation parmi : problème de déchet, de propreté publique, problème lié à du mobilier urbain, à un avaloir ou à un monument.

L’application se charge alors automatiquement de géolocaliser le signalement et l’envoie au gestionnaire communal qui le transmet à la personne responsable de sa prise en charge. Une fois que le signalement est pris en compte, les équipes communales peuvent alors s’organiser pour réparer ou nettoyer le problème de malpropreté publique.

Une fois le problème pris en charge, le citoyen qui l’avait signalé sera tenu au courant de l’avancé du dossier et recevra une notification lorsqu’il sera résolu.

« FixMyStreet permettra aux villes et communes wallonnes de bénéficier de l’engagement sans cesse croissant de nombreux citoyens en matière de propreté publique », souligne le Ministre wallon de l’Environnement. « En bénéficiant d’informations précises et actualisées, les services publics pourront intervenir plus rapidement aux bénéfices de notre cadre de vie et de notre environnement », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Dans un premier temps, seuls les professionnels de la propreté des communes et intercommunales pourront utiliser l’application FixMyStreet Wallonie. Après une période d’essai, les citoyens pourront la télécharger et aider leur commune à lutter contre les incivilités et autres dégradations urbaines.