Des scientifiques chinois envisagent de développer des fermes solaires dans l’espace avec l’objectif d’alimenter la Terre en énergie verte et extraterrestre.

La surconsommation d’énergie de l’humanité pourrait nous pousser à trouver des sources d’énergie alternative en dehors de notre atmosphère. À ce propos, l’énergie du soleil est déjà récoltée depuis la Terre, mais certains estiment qu’il serait plus intéressant et efficace d’aller la capter depuis l’espace.

Ce n’est pas la première fois que l’idée est évoquée, mais la Chine prévoit de la concrétiser prochainement. En effet, le pays a annoncé qu’il allait être le premier à mettre le projet en place avec l’objectif de déployer une immense station solaire d’ici 2050.

Pour y arriver, le quotidien scientifique Science and Technology Daily explique au site Engadget que le projet verra le jour en plusieurs étapes. Les scientifiques chinois vont ainsi construire et lancer plusieurs centrales électriques de petite taille dans l’espace dès 2021. Jusqu’en 2025, ces centrales électriques seront multipliées de sorte à rassembler une installation une centrale de capacité mégawatt d’ici 2030 et d’un niveau gigawatt dès 2050.

Ces parcs solaires spatiaux seront envoyés à une distance de 36.000km de la Terre et pourront constituer une source inépuisable d’énergie propre en l’absence d’interférences atmosphériques et de pertes de soleil durant la nuit.

Pour rapatrier cette énergie vers la Terre, la Chine prévoit de convertir l’énergie solaire en électricité dans les centrales spatiales. L’électricité sera alors envoyée vers notre planète à l’aide d’un micro-ondes ou d’un laser.

L’installation pourrait voir le jour directement dans l’espace grâce à une impression 3D et des robots. Cette solution permettrait d’éviter de construire les énormes infrastructures sur Terre et de devoir les envoyer dans l’espace une fois construites.

Dans les années 70, la NASA avait déjà travaillé sur la conception d’une telle centrale solaire extraterrestre.