Une petite équipe israélienne vient de lancer l’application Refundit en Belgique. Cette application gratuite permet aux touristes, en provenance depuis l’extérieure de l’UE, de faciliter les démarches de remboursement de la TVA.

L’idée est très simple : faciliter les démarches afin que les voyageurs en question puissent se faire plus facilement rembourser la TVA. Lancée en Belgique – premier pays à accueillir à bras ouverts la démarche –, Refundit est même déjà fonctionnel dans tout le pays.

Uri Levine, cofondateur et ancien CEO de Waze, a eu la riche idée de vouloir simplifier la vie des voyageurs. Aidé par l’entrepreneur Ziv Tirosh, ils ont tous deux fondé Refundit il y a maintenant plus d’un an. Dans un entretien avec ce dernier, nous avons pu avoir une présentation de ce système plutôt révolutionnaire pour les voyageurs.

Refundit : une application qui va simplifier la vie des voyageurs

Cette initiative a pour but de simplifier la vie des gens, mais aussi de pouvoir booster le commerce“, nous dit Ziv Tirosh. Les sommes récupérées par les voyageurs en Europe ne sont que de 3 milliards d’euros actuellement. Alors que le potentiel avec Refundit est beaucoup grand que cela et s’élève à des sommes de plus de 26 milliards d’euros. De nombreuses raisons – que nous détaillons plus loin dans cet article – font que les voyageurs ne vont pas jusqu’au bout des démarches.

Comme l’entrepreneur nous explique : “La procédure est très simple puisqu’il suffit de prendre en photo et de téléverser tous les tickets lors des différents achats. Ensuite, à partir de 10h avant l’heure du vol, il ne suffit plus que de joindre une photo de sa carte d’embarquement. Ajoutez à cela une copie du passeport ou de la carte d’identité, et l’affaire et réglée.”

Le tout est envoyé via les voies numériques et sera traité par les services compétents. D’ailleurs, il est même possible d’obtenir une estimation des sommes qui devraient être récupérées via le remboursement de la TVA. De plus, le service Refundit ne prélève que 9% de cette somme, au lieu des 30 à 50% habituellement pratiqués.

Une procédure actuelle pour le moins complexe

La procédure actuelle est plutôt complexe et chronophage. Tout d’abord, il est impératif de faire remplir un bordereau spécifique en boutique, ce qui n’est pas toujours une chose aisée. Les vendeurs des boutiques sont généralement mal renseignés sur la mesure et même parfois totalement ignorants. De plus, les ressources humaines sont souvent assez limitées et il est compliqué pour les plus petites boutiques de pouvoir aider et renseigner les voyageurs.

Cela restant donc une mesure réservée qu’aux plus grosses chaînes de magasins dans les plus grandes villes du pays. Alors que théoriquement, le remboursement de la TVA est quelque chose qui peut être effectué pour n’importe quel achat de plus de 50€ dans tous les magasins du pays.

L’autre aspect le plus complexe de cette procédure est la nécessité de faire valider ces achats avant l’embarquement. Pour se faire, il faut donc se rendre au bureau des douanes présent dans l’aéroport. Les files d’attente peuvent parfois être assez importantes et il n’est pas rare que les voyageurs abandonnent, par manque de temps ou de patience.

Quand on pense que cela permet de se faire rembourser la TVA, soit 21% de ses achats, les sommes impliquées sont parfois dérisoires. Il faut ajouter à ça que les organismes effectuant cette opération ponctionnent entre 30 et 50% du montant total du remboursement. Les économies réalisées dans l’état actuel des choses sont donc parfois minimes. Il est donc parfaitement compréhensible que peu de personnes aillent jusqu’au bout.

Un nouveau système déjà en fonctionnement

À côté de tout cela, Refundit est une véritable révolution en la matière. Les économies réalisables sont plutôt conséquentes que ce soit en terme de temps que d’argent. Cette application est donc une excellente nouvelle pour le secteur du tourisme en Belgique.

Déjà opérationnelle, l’application Refundit est téléchargeable aussi bien sur l’App Store Android que sur iTunes. D’autres pays vont petit à petit être ouverts à ce système dans les temps à venir.