Konami vient de révéler la suppression de la vente des pièces myClub sur PES 2019 en Belgique. Celles-ci permettaient l’achat de loot boxes dans le dernier jeu de la série Pro Evolution Soccer.

Konami prend les devants en pliant devant le rapport rendu par la commission des jeux de hasard belge. Celle-ci avait notamment établi un lien entre les loot boxes, ou boîtes à butins, et les jeux de hasards dans de nombreux jeux vidéo.

Suite à la publication du rapport de la Commission des Jeux de hasard Belge (BGC) sur le fonctionnement des Lootboxes (Boîtes à butin) dans les jeux vidéo, nous souhaitons respecter les règles imposées par la Commission et avons pris la décision d’implémenter les changements nécessaires dans “PES 2019 (PRO EVOLUTION SOCCER 2019)” en Belgique.“, comme on peut le lire dans le communiqué de Konami.

Le plus étrange est que Pro Evolution Soccer 2019 n’était pas été visé par cette enquête. Konami semble donc préférer prêter attention à la législation belge, en amont, en retirant donc ces micro-transactions.

Il était possible, contre de l’argent réel, d’acheter des pièces myClub sur PES 2019. Cette monnaie virtuelle permettait d’acheter des boîtes au contenu aléatoire, débloquant de nombreux éléments du jeu.

Les joueurs en Belgique pourront toutefois toujours utiliser leurs pièces myClub en leur possession. D’ailleurs, il est encore possible d’en débloquer de nouvelles lors des sessions de jeu.