Le constructeur britannique de voitures de luxe et de moteurs d’avion se lance un nouveau défi : construire l’avion électrique le plus rapide au monde. Le projet ambitieux du ACCEL devrait atteindre la vitesse de 480 km/h.

Le mois dernier, la célèbre marque d’automobiles dévoilait son projet d’avion électrique hyper rapide. L’ACCEL, pour Accelerating the Electrification of Flight, prendra la forme d’un avion monoplace électrique capable de pulvériser le record du monde actuel d’avion électrique détenu par l’Extra 330 LE, doté d’un moteur développé par Siemens. 

Pour arriver à surpasser ce record de 337,5 km/h, Rolls-Royce peut compter sur le soutien financier du gouvernement britannique. L’objectif est d’atteindre les 480 km/h. Un objectif de taille pour lequel la société a signé un partenariat avec la start-up Electroflight, fabricante de moteurs électriques YASA.  

Prévu pour être opérationnel dès l’année prochaine, l’ACCEL disposera d’une autonomie de 320 km, soit la distance entre Londres et Paris. Une autonomie supportée par une batterie de 750 kW avec 6000 cellules pour trois moteurs 750R de YASA. 

La batterie en question sera développée pour être la plus légère et la plus stable possible. Durant le vol, plus de 20.000 points seront contrôlés par secondes afin de mesurer la tension de la batterie, la température et les performances générales. 

Des tests en conditions réelles sont prévus pour 2020. Sur son site Internet, Rolls-Royce annonce que l’ACCEL sera la première étape de la nouvelle stratégie de la société britannique pour proposer des avions entièrement électriques.