Au début du mois de janvier, la photo d’un œuf a rencontré une mobilisation incroyable sur Instagram et est devenue l’image la plus likée sur le réseau social. Mais au-delà de l’aspect rocambolesque et absurde de la chose, ce petit œuf cachait un message important.

En quelques jours seulement, l’œuf – prénommé Eugène – a récolté plus de 52 millions de « j’aime » sur Instagram. Un véritable phénomène rendu possible par la beauté d’Internet et la mobilisation des internautes. Mais au-delà de son aspect absurde, l’œuf a révélé son message à l’occasion du Super Bowl qui a eu lieu dimanche dernier.

La veille du match, une nouvelle photo de l’œuf est apparue sur le compte World Record Egg. En description, on pouvait lire que tout allait être révélé après le match de football américain, sur la plateforme de streaming Hulu.

En se rendant sur le site, une vidéo mettant en scène le célèbre œuf partageait ce message : « bonjour, je suis World Record Egg, (vous avez dû entendre parler de moi), récemment, j’ai commencé à craquer, la pression des réseaux sociaux commence à me toucher, explique le petit œuf en se brisant en plusieurs morceaux, si vous êtes vous aussi en difficulté, parlez-en à quelqu’un ».

Le dernier post de l’œuf Eugène était donc une campagne de visibilité pour l’association américaine « Mental Health America » qui a pour but d’aider les personnes atteindre de maladie mentale et à promouvoir la santé mentale des Américains. L’un des challenges d’Internet – devenir la photo la plus likée d’Instagram – a permis de pointer du doigt les risques psychologiques que peut entraîner la pression des réseaux sociaux et de sensibilisation pour la santé mentale de tous.

Une visibilité incroyable pour l’association américaine qui n’est pas l’auteure de la vidéo ni du compte Instagram. En réalité, l’initiative vient d’un Anglais de 29 ans, Chris Godfrey, qui travaille pour une agence de publicité.

L’identité de l’homme a été révélée par les sites Mashable et Buzzfeed, celui-ci a révélé ses intentions auprès du New York Times. Il explique avoir voulu tenter de voir si « quelque chose d’aussi universel et simple qu’un œuf » pouvait être assez grand pour battre le record des 18 millions de « j’aime » de Kylie Jenner.

Ce n’est qu’après avoir atteint cet objectif que Chris Godfrey a imaginé profiter du Super Bowl pour faire la promotion d’un message positif. Le créateur indique d’ailleurs réitérer la chose.