L’application belge disponible sur iPhone et iPad va être mise à jour. De nouvelles fonctionnalités verront le jour avec notamment la possibilité d’utiliser Audiobus.

Loopfield est sortie le 13 novembre dernier. L’application transforme les sons que vous enregistrez autour de vous en boucle musicale expérimentale. Quentin Houben, musicien et développeur à l’origine de l’application, s’est lancé dans la première mise à jour. Les modifications concernent évidemment une correction des bugs mineurs, mais également “une interface graphique améliorée”.

Mais le cœur de cette mise à jour concerne Audiobus, l’application qui permet d’utiliser des applications de musique ensemble et d’enchaîner des sons créés. Loopfield peut maintenant être utilisée pour “enregistrer n’importe quelle autre application supportant AudioBus“. Loopfield peut aussi être utilisée comme source sonore, “l’utilisateur peut envoyer le son de Loopfield dans n’importe quel effet supportant Audiobus” explique le créateur de l’app.

Puisque la plupart des applications supportant Audiobus fonctionnent de manière horizontale. “Il était donc important de supporter ce mode pour éviter de devoir tourner son iPad/iPhone constamment en passant d’une application à l’autre“, souligne le musicien et développeur à l’origine de Loopfield. Désormais l’app pourra être utilisée à l’horizontale.
Dernière adaptation : La longueur des boucles. C’est l’utilisateur qui décide de créer des boucles de 4 beats, 8 beats ou 16 beats.

Pour rappel, l’application permet aux musiciens amateurs de créer des sons à partir d’un claquement de porte ou d’une poignée de chips qu’on avale. Enregistrez le son, Loopfield créé une boucle. Des effets prédéfinis vous permettent de jouer avec votre son pour obtenir la boucle idéale pour votre musique. L’app vous permet également d’enregistrer les sons environnants en continu.

Ce lot de nouveautés “comprend les fonctionnalités les plus demandées par les utilisateurs” affirme Quentin Houben. La mise à jour est prévue pour la fin de cette semaine.