Un YouTubeur français a publié une vidéo dans laquelle il se filme en train de regarder le générique de Netflix en boucle pendant 10 heures. Un challenge dont seul Internet a le secret.

En lançant un contenu sur le service de streaming, les abonnés sont habitués à voir le symbole de Netflix, accompagné d’un gimmick reconnaissable, “tou doum”. Deux notes emblématiques qui ont eu droit à leur propre vidéo hommage longue durée. En effet, sur le compte YouTube de Netflix France, les accros au service peuvent profiter de 10 heures de « tou doum ». Une petite blague de la part de Netflix – qui compte tout de même plus de 300.000 vues – qui a pourtant inspiré un vidéaste, CemCem.

Le YouTubeur actif depuis octobre 2017 s’est ainsi lancé le défi de visionner le logo Netflix en boucle pendant les 10 heures de la vidéo. Celui-ci s’est filmé réalisant ce petit exploit. Le jeune homme de 23 ans a “brillamment” relevé le challenge, ne s’octroyant qu’une seule pause toilette durant les 10 heures. Pour les plus courageux qui ont visionné cette vidéo challenge, rien de bien palpitant, le YouTubeur changeant très peu de position, restant statique devant la vidéo, se tapant de temps en temps le haut du crâne à hauteur que le désespoir se fait sentir.

Pour animer un tant soit peu sa vidéo, CemCem propose de gagner des cartes cadeaux à ses 40.000 abonnés, histoire de les motiver à regarder les 10 heures de « challenge ». Visionnée plus de 120.000 fois, la vidéo a même attiré l’attention de Netflix France et Belgique qui lui a dédié un post sur Twitter. Le vidéaste a également reçu un abonnement d’un an gratuit de la part de Netflix.

Contacté par Numerama, le YouTubeur explique avoir trouvé l’inspiration de son défi sur d’autres chaînes YouTube. En effet, sur la plateforme de vidéos, nombreux sont les contenus du même type. Popularisé sous le nom de “10 hours challenge”, on peut ainsi observer des inconnus visionner d’autres vidéos durant de nombreuses heures ou répéter une action durant autant de temps comme jouer à la guitare ou faire du handspinner.

Selon Numerama, le phénomène aurait démarré en 2011, avec la vidéo de 10 heures de Puddi Puddi, un personnage de dessin animé qui chante la même phrase en boucle. La vidéo comptabilise plus de 21 millions de vues. Un an plus tard, un vidéaste publiait une vidéo dans laquelle on le voyait admirer Puddi Puddi durant 10 heures. Le phénomène était lancé.

Se filmer à ne rien faire pour quelques centaines de dollars

Ce phénomène pose tout de même question. Pourquoi se filmer à ne rien faire et engranger de nombreuses vues ? Pour CemCem, il s’agit surtout d’un challenge personnel, une façon de passer le temps. « Je n’ai pas de travail, et je ne suis plus à l’école. J’ai beaucoup de temps libre pour moi. Du coup, je me donne des challenges difficiles, voire impossibles à faire sur YouTube », avoue-t-il à Numerama.

Sa vidéo avec le logo Netflix n’est pas la seule du genre. Le jeune homme a déjà décliné le concept avec d’autres sujets. Il indique s’inspirer de ce qui fait l’actualité et cliquer pour choisir ces sujets, par exemple le clip d’une chanson dédiée au mouvement des Gilets Jaunes ou encore le YouTubeur et chanteur, Bilal Hassani qui connait un vent de popularité ces derniers temps, notamment depuis sa nomination pour représenter la France lors de l’Eurovision.

Au-delà du challenge, ces vidéos challenge lui permettent également de se faire un peu d’argent. Ses défis dépassent généralement les 300.000 vues ce qui représente entre 200 et 400 dollars pour le challenger. Encore faut-il que celle-ci ne soit pas démonétisée.

La popularisation de YouTubeur et du concept devrait faire naître de nouvelles vidéos du genre, ne serait-ce que pour espérer recevoir un abonnement Netflix gratuit.