Nemeio, filiale du groupe français LDLC, présente à Las Vegas un nouveau concept de clavier aux touches entièrement personnalisables. 

Finis les déboires du clavier AZERTY. Nemeio, filiale du groupe LDLC, présente au CES de Las Vegas, un prototype de clavier e-ink aux touches entièrement personnalisables.

Concrètement, l’utilisateur peut choisir à quel signe ou commande chaque touche est attribuée. De cette façon, il n’y a plus de distinction entre les claviers QWERTY et AZERTY, et toutes les autres variantes de ces configurations. Mieux : l’utilisateur peut choisir de personnaliser son clavier en associant certains signes ou lettres qu’il utilise régulièrement et qui ne s’affichent pas sur les claviers traditionnels.

Un exploit rendu possible grâce à la technologie e-ink – déjà exploitée sur les liseuses Kindle et certains modèles de montres connectées. Concrètement, chaque touche dispose d’un micro-écran e-ink paramétrable. L’utilisateur peut ainsi changer à loisir la configuration de son clavier – un peu à la façon de ce qu’Apple proposait avec sa TouchBar.

Massif, l’accessoire ne serait selon les premiers retours pas très ergonomique. Nemeio assure toutefois que le form-factor continue d’évoluer. L’accessoire devrait être commercialisé d’ici quelques mois à un tarif de 300 à 500€ tout de même.