Les forces de l’ordre mettent un point d’honneur à assurer une sécurité sans faille pour le feu d’artifices de la Saint-Sylvestre à New York. Pour que la fête soit parfaite, une flotte drones intégrera le dispositif de la police.

Le coup d’envoi des premiers feux d’artifices a déjà été donné à l’autre bout du monde. Les spectacles des villes de Sidney et Tokyo s’achèvent, tandis que de nouvelles lumières illuminent la nuit de mille feux. L’un des spectacles les plus réputés, du moins l’un des plus observés au monde, est celui de New York. Les organisateurs s’attendent à voir se presser plus d’un million de visages ébahis par la beauté du spectacle à Times Square.

Pour que la fête reste de mise, la sécurité de l’événement se doit d’être à la pointe. Les services de police de la grosse pomme se tournent vers les nouvelles technologies pour assurer que tout se passe sans accroc. Cette année, une flotte de drones sera de la partie pour quadriller la zone et scruter le public en permanence.

Personne à moins de 3 mètres d’un agent

Les engins volant s’ajoutent à un système de surveillance déjà composé de 1255 caméras pointées vers la foule, plusieurs avions et hélicoptères de police, sans compter les 235 véhicules postés aux différents accès du quartier et une cinquantaine d’équipes de chiens renifleurs.

John Miller, sous-commissaire du renseignement et de l’antiterrorisme, a déclaré : “Nous ne l’avons jamais fait auparavant, mais cela va nous donner une aide visuelle et la flexibilité de pouvoir déplacer une caméra à un certain endroit avec une grande rapidité à travers une foule énorme.

Pour ne rien laisser au hasard, un système de brouillage sera mis en place afin d’empêcher tout drone intrus de pénétrer dans la zone sécurisée.

Que la fête soit assurée ou non à New York, la sécurité de l’événement est quasiment infaillible. Tant les agents déployés sont nombreux que le commissaire de police James P. O’Neill assure que personne “ne sera à plus de 10 pieds (3 mètres, NDLR) d’un agent en uniforme ou en civil sous couverture“.