La Chine est très certainement le pays qui utilise le plus les nouvelles technologies au quotidien, notamment dans la sécurité et la surveillance. Dans le même ordre, plusieurs écoles du pays ont décidé de mettre à contribution la technologie pour enrayer l’école buissonnière avec des uniformes intelligents.

Ce nouveau type d’uniformes 2.0 est équipé d’une puce qui permet à un établissement scolaire de localisation les élèves. La puce permet également d’enregistrer l’heure d’arrivée et de sortie de l’école. Si un élève quitte l’école sans autorisation, une alarme retentit. Une forme moderne du bracelet électronique à destination des écoliers.

« Quand les élèves arrivent à l’école, les uniformes intelligents permettent de les prendre en photo ou en vidéo », explique l’un des directeurs d’une école ayant recours à ces uniformes intelligents à l’AFP. Plus encore, les uniformes sont associés à un système de reconnaissance faciale qui permet de détecter si des élèves échangent leur vêtement.

Officiellement, les écoles ne pistent pas les élèves en dehors des horaires de cours, mais s’ils sont absents, l’école peut les localiser plus facilement. Le directeur d’école Ran Ruxiang souligne une augmentation du taux de présence, mais « pas tant que ça ». Rien ne prouve que les uniformes soient à l’origine de cette amélioration pour l’instant.

Ce mode de pistage des écoliers n’est déployé que dans une dizaine d’écoles, dans le sud du pays, notamment dans les régions de Guizhou et Guangxi. Les uniformes sont également utilisés pour envoyer des notifications et des devoirs grâce à une application connectée à leur puce.