Un jeune Malaysien a été électrocuté la semaine dernière alors qu’il portait des écouteurs reliés à un téléphone en charge, rapporte le New Straits Times.

La mère de Mohd Aidi Azzhar Zahrin, 16 ans, a vu son fils allongé sur le sol alors qu’elle quittait la maison pour aller travailler. Estimant qu’il dormait, elle ne s’est pas rendue compte du drame qui s’était déjà joué. Inquiète sur son lieu de travail, elle décide finalement de rentrer chez elle et constate avec effroi que son fils n’avait pas bougé, son corps était froid et du sang s’écoulait de son oreille.

Alerté par la maman, le médecin dépêché sur place n’a pu que constater le décès de l’adolescent, quelques heures plus tôt. L’urgentiste n’a constaté aucun signe d’ecchymose ni de blessures, seulement du sang et des brûlures dans l’oreille gauche.

L’autopsie du corps a révélé que la cause du décès était une électrocution. Cela a confirmé l’hypothèse du médecin selon laquelle le garçon de 16 ans écoutait de la musique avec ses écouteurs pendant que son téléphone se chargeait sur secteur.

Le frère de la victime explique avoir ressenti un choc électrique quand il a touché le chargeur du téléphone, celui-ci ne répondant probablement pas aux normes ou étant tout simplement défectueux.

Sauver sa vie pour une poignée d’euros

Ce genre d’accidents est loin d’être unique. Une étudiante brésilienne de 17 ans a subi le même sort chez elle, d’après News.com, les écouteurs ayant fondu dans ses oreilles après qu’une violente décharge électrique les ait traversés. Même scénario en Australie alors qu’une femme de 28 ans téléphonait avec un téléphone en charge. Dans ce cas, ABC rapporte que c’était le chargeur bon marché qui en serait la cause.

Ces incidents nous rappellent qu’il est nécessaire de prêter attention aux chargeurs que l’on achète. Un prix attractif peut cacher un appareil de mauvaise qualité et présenter un risque d’électrocution ou d’incendie.

L’utilisation d’un smartphone relié à une prise reste aussi dangereuse dans certaines situations, il est impératif d’éviter de les manipuler, notamment quand on est dans l’eau. Il y a à peine un mois, ce risque avait coûté la vie à une adolescente du nord de la France.