Avec un budget de plus de 400 millions de dollars et plus de 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires, le troisième volet de la saga Avengers est devenu le quatrième plus gros succès de l’histoire du cinéma. Une belle récompense pour le film, pourtant Infinity War a également été élu le film contenant le plus d’erreurs de 2018.

Malgré le budget injecté dans le film, les erreurs n’ont pu être évitées. Une critique que l’on peut faire à presque tous les films, tant il est compliqué de toutes les effacer ou corriger. Le public aura d’ailleurs tendance – celles qu’il arrive à apercevoir – à les pardonner, davantage si le film est bon. Et ce fut le cas avec Infinity War.

L’énorme succès de 2018 affiche de nombreuses erreurs à l’image. D’après le site spécialisé dans la recherche des erreurs de film, MovieMistakes, le troisième volet Avengers comporte un nombre important de détails erronés.

Plus encore, le site place Avengers au-dessus de Jurassic World : le Royaume Déchu en termes de problèmes à l’écran, alors que celui-ci a demandé seulement un tiers du budget du film Marvel.

Parmi les erreurs aperçues dans le film, on dénombre des problèmes de continuité, tels que des faux raccords entre les accessoires ou les acteurs qui ne se trouvent pas à la même place entre deux plans. Par exemple, lorsque Bruce Banner tente de se transformer en Hulk, dans une scène importante se déroulant à New York, celui-ci affiche une trace de boue sur sa chemise qui passe de petite tâche à énorme d’un plan à l’autre.

D’autres erreurs sont d’ordre scénaristique. En effet, Infinity War est l’aboutissement de très nombreux arcs narratifs. Un rassemblement difficile qui a poussé les scénaristes à l’erreur notamment avec la fin tragique du peuple dont est issue Gamora. Dans Les Gardiens de la Galaxie, celle-ci est présentée comme la dernière survivante de son peuple, les Zen-Whoberis. Or, dans Avengers 3, Thanos se remémore l’anéantissement d’une seule moitié de ce peuple. Il affirme que depuis son passage, la population Zen-Whoberis prospère sur leur planète. L’espèce serait donc toujours en vie.

Reste à espérer que le prochain volet, Avengers : Endgame dont la bande-annonce a été dévoilée il y a peu, contiendra moins de faux raccords et de problème de continuité scénaristique. Rendez-vous le 24 avril prochain pour le verdict.