Voici la liste des nouveaux titres à télécharger gratuitement via le Playstation Store à partir du 4 décembre 2018 dans le cadre de l’abonnement Playstation Plus.

SOMA

Le titre développé par Frictional Games nous plonge dans un univers sombre et dérangeant, qui mêle des éléments organiques et robotiques façon transhumanisme pour un résultat des plus angoissants.

Dans SOMA, vous incarnez Simon Jarrett, un jeune homme qui a survécu à un accident, non sans quelques séquelles au cerveau. Après avoir accepté un traitement expérimental, il réalisera qu’il est l’un des derniers survivants de la Terre et progressera à travers une base sous-marine habitée par des monstres pour tenter d’en percer le mystère.

Onrush

Dans un registre complètement différent, Onrush vous place au volant de bolides qui foncent à vive allure à travers de vastes décors où le but est plus d’exploser son adversaire que de le dépasser. Le titre ne manque pas de rappeler Motorstorm, et pour cause : il est le fruit de la collaboration entre un de ses créateurs et l’équipe aux manettes de DriveClub. Cette union prometteuse n’avait pourtant pas permis à Onrush d’avoir le succès escompté à sa sortie. Pour en savoir plus à son sujet, lisez notre test.

Les jeux gratuits sur PS3 et PS Vita

Direction l’espace et retour à l’ambiance retro des jeux à la Space Invaders avec Steredenn. Aux commandes d’un vaisseau spatial ultra-pixélisé, vous affronterez des nuées d’ennemis qui remplissent l’écran de lasers à la manière d’une boule disco. Et pour ceux qui préfèrent l’histoire à l’arcade, Steins;Gate nous conte l’histoire d’un groupe d’amis qui ont transformé un micro-ondes en machine à envoyer des messages dans le temps. Le visual noval made in Japan ne manquera pas de surprendre par l’audace de son scénario bien ficelé.

Sur PS Vita, les abonnés à PlayStation Plus pourront aller à la rencontre des joueurs sur PS4 avec Iconoclasts, un jeu indé jouable en crossplay. Le jeu de plateforme en 2D mélange exploration, combat et résolution de puzzles dans un univers coloré gouverné par une autorité religieuse. Dans un registre plus politique, Papers, Please place le joueur dans la peau d’un agent de l’immigration au guichet d’un poste-frontière d’un pays fictif à la soviétique. Votre mission : analyser scrupuleusement les papiers de chaque migrant et faire des choix qui mettent en doute notre morale.