Google a développé une intelligence artificielle capable de retrouver l’origine d’une intoxication alimentaire.

Lors d’une indigestion, on a parfois du mal à se rappeler ce que l’on a mangé ainsi que l’origine de nos maux. Mais heureusement, Google pense à tout et propose cette fois de retrouver le restaurant où tout a commencé.

La technologie en question, baptisée FINDER (pour Foodborn Illness Detector in Real time), fonctionne sur le principe du “machine learning” et est capable de retrouver la source d’une intoxication alimentaire à partir de l’historique de vos recherches sur Google et de vos données de localisation.

Ces informations, combinées avec la réputation d’un établissement ainsi que d’autres éventuels plaintes d’internautes ayant souffert des mêmes maux (et ayant utilisés des mots tels que “diarrhée”, “nausée” ou “intoxication”) permettent de savoir si un restaurant est directement responsable de l’indigestion. Le but est de mieux faire respecter les règles sanitaires et FINDER peut d’ailleurs dénoncer l’établissement fautif aux services sanitaires pour que ces derniers fassent une inspection surprise.

L’intelligence artificielle est actuellement en phase de test dans plusieurs villes américaines et aiguise au fur et à mesure son apprentissage par le biais de sa base de données qui est alimentée par des millions d’entrées, ce qui rendra l’outil assez performant à terme. Mais attention toutefois aux faux témoignages des utilisateurs qui pourraient nuire à certains établissements sans raison fondée.

Google estime en tous cas que son outil est déjà 3,1 fois plus efficace que les méthodes d’inspections sanitaires traditionnelles. A Las Vegas et Chicago, par exemple, sur une centaine de restaurants dénoncés par FINDER, 52 se sont révélés être en faute envers les normes d’hygiène.