Deux hackers ont réussi à prendre le contrôle d’une Tesla Model S en piratant le système de sécurité de la voiture à l’aide de leur smartphone.

Une Tesla vient d’être volée en usant d’un subterfuge qui a permis d’imiter la clé de déverrouillage du véhicule à l’aide d’un simple smartphone.

C’est notamment grâce à une fonctionnalité “d’entrée passive”, un système permettant de rentrer dans le véhicule sans avoir le besoin préalable de le déverrouiller et se faisant grâce à un appareil sans-fil.

Il n’aura fallu que quelques minutes aux deux hackers pour réussir leur méfait : l’un étant équipé d’un amplificateur de signal, l’autre utilisant son smartphone, pour au final réussir à imiter la clé de déverrouillage et ainsi accéder au véhicule sans plus de contrainte.

Ce vol d’une facilité déconcertante n’aurait jamais été possible si son propriétaire n’avait pas fait preuve d’une aussi grande négligence quant à la protection de sa Tesla. Cette fonctionnalité d’entrée passive est normalement recommandée quand le véhicule est parqué dans un garage.

Cette technique de “hack” peut également être contrecarrée en rangeant la télécommande dans une housse de protection métallique empêchant ainsi toute reprise du signal. Souvent délaissée, c’est une réelle nécessité lors de l’utilisation d’un appareil sans-fil sensible.

Autrement, il existe aussi la possibilité de protéger sa Tesla en obligeant la saisie d’un code PIN lors de chaque démarrage. Celui-ci n’ayant pas été activé, la tâche des deux pirates n’a été que plus facile…

Le propriétaire du véhicule a par ailleurs diffusé la vidéo dans laquelle on peut voir le mode d’action des deux hackers. Une vidéo qui devrait logiquement convaincre les propriétaires de véhicules Tesla de prendre les mesures nécessaires pour éviter de subir le même sort…