Le service de livraison de repas d’Uber pourrait bientôt utiliser des drones pour les livraisons de plats à domicile. 

Selon un article du Wall Street Journal, Uber serait à la recherche de personnel disposant d’un brevet de pilote de drone qui pourrait « contribuer à rendre les drones de livraison opérationnels dès l’an prochain et opérationnels sur plusieurs marchés d’ici à 2021 ». Ces drones seraient utilisés dans le cadre du service de livraison de repas à domicile Uber Eats.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise manifeste son intérêt pour ce genre de technologie. Lors du sommet d’Uber’s Elevate Summit, le PDG de la boite Dara Khosrowshahi avait déjà envisagé la possibilité d’avoir recours à ces machines dans le cadre de son service de livraison alimentaire. La publication de cette offre d’emploi n’est donc pas une surprise.

Uber n’est pas le seul à s’intéresser à cette forme d’association. Domino’s Pizza emploie déjà des drones en Nouvelle-Zélande, ainsi que la compagnie Ele.me en Chine.

Reste à voir quand la société parviendra à intégrer l’usage de drones dans ses services. L’usage de drones présente de nombreux avantages pour Uber. Tout d’abord, parce qu’il permettra à l’entreprise de se passer du facteur humain – et de réduire donc le coût salarial -, ensuite, parce que cela permettra dans certains cas de figure de réduire le temps de livraison. Enfin, parce qu’il pourrait s’agir d’un élément différentiateur pour le service face à ses concurrents.