La ville de San Francisco fait face à un fléau peu ragoûtant : les déjections – tant humaines qu’animales – se multiplient dans les rues. Pour tenter d’enrayer le phénomène, les autorités de la Ville ont lancé une application pour recenser les crottes.

24.300 : c’est le nombre d’excréments qui ont été comptabilisées pour la seule année 2017. San Francisco est en proie à une importante pollution due à la combinaison de plusieurs facteurs.

D’une part, les toilettes publiques manquent cruellement et, par ailleurs, le nombre de sans-abri est affolant. Sans endroit où aller, ces derniers sont contraints de se soulager dans la rue… tout comme les animaux.

San Francisco est la troisième ville américaine qui compte le plus de sans-abri, la première de sa région en terme de proportions : selon Real Data SF, quelque 7400 des 870.000 habitants vivaient dans la rue fin 2017, soit 0.85% de la population globale. En outre, 60% d’entre eux n’ont pas accès à des foyers pour les accueillir.

La municipalité n’a pas trouvé de solution au problème des SDF mais lance plutôt une appli pour faire la chasse aux excréments. Silhouette de crotte blanche sur fond jaune, le logo de Snapcrap rappelle évidemment celui de Snapchat.

L’idée n’est pas tout à fait la même, il s’agit pour les habitants de la ville de photographier et localiser les déjections qu’ils croisent dans la rue pour en informer les agents municipaux qui se chargeront de les faire disparaître.

Le développeur de l’appli dit l’avoir conçue pour rapprocher les citoyens des pouvoirs publics.