Le nouveau SUV e-tron, récemment dévoilé, est le premier de la marque à bénéficier de l’assistant vocal. D’autres modèles suivront dans les mois et années à venir.

Audi vient de présenter son premier véhicule de série 100 % électrique, dénommé e-tron. Il s’agit d’un SUV de 4,9 m de long, ce qui le place donc entre un Q5 et un Q7 dans la gamme de la marque aux anneaux. L’e-tron embarque notamment la toute dernière version d’Alexa dédiée aux voitures. Amazon souhaite s’implanter sur le secteur automobile de façon durable, et a pour cela développé un kit de développement logiciel (SDK en anglais) disponible en open source.

Le but est de fournir aux constructeurs une solution toute faite et prête à être intégrée dans les systèmes d’infodivertissement déjà existants. Alexa peut ainsi fonctionner directement avec les GPS intégrés, via les commandes vocales. Mais son utilité ne s’arrête pas là : tout comme avec une enceinte connectée, il est possible de demander à Alexa directement depuis sa voiture d’effectuer des recherches ou des réservations, de passer des appels, de contrôler des appareils domotiques, de lancer de la musique… Tant qu’une connexion internet est disponible (carte SIM directement dans la voiture ou connexion mobile), tout est possible ou presque.

D’autres constructeurs comme Ford et Toyota profitent également de l’assistant d’Amazon depuis quelques mois. Pour ce qui est d’Audi, d’autres modèles suivront le nouveau SUV si l’intégration d’Alexa intéresse les clients. Si tel était le cas, le système pourrait bien remplacer petit à petit des solutions comme Android Auto et Car Play. Quant à l’e-tron, s’il vous intéresse, sachez qu’il est produit en Belgique à Forest et que son prix d’appel est de 82.400 €.