Après le licenciement de James Gunn pour des tweets jugés comme humoristiques par ses fans, ceux-ci se mobilisent pour que le réalisateur retrouve son poste sur le troisième film des Gardiens de la Galaxie.

Il y a quelques jours, plusieurs tweets du réalisateur avaient refait surface et créé une polémique. Les tweets incriminés datant de 2008 à 2012 faisaient des blagues de mauvais goût sur la pédophilie, le viol et l’homosexualité, ce qui n’a pas plu à Disney. Sa réaction ne s’est pas fait attendre puis la souris a licencié James Gunn, réalisateur sur les deux premiers volets de la saga, sur-le-champ.
La réaction des fans ne s’est, elle non plus, pas fait attendre puisque bon nombre se sont mobilisés pour lancer une pétition afin que James Gunn retrouve son travail. En 24 heures seulement, la pétition a dépassé son objectif de 15.000 signatures.

Pour Chandler Edwards, à l’origine de cette mobilisation, la décision de Disney est disproportionnée ; « je suis d’accord sur le fait que si les gens disent un tas de bêtises alors qu’ils travaillent pour un studio, le studio va en souffrir de la controverse de son employé. C’est différent ici parce qu’il a fait ses blagues plusieurs années avant de travailler pour Disney et surtout que c’était des blagues. Pour Chandler Edwards, les tweets de James Gunn n’étaient qu’une mauvaise tentative pour être drôle.

Dans la description de la pétition, on peut lire que le but que « Disney comprenne l’erreur qu’ils ont faite et qu’ils ne la refassent plus dans le futur ». Le réalisateur a déjà reçu le soutien de plusieurs de ses collègues tels que son frère, l’acteur Sean Gunn, qui joue Kraglin dans Les Gardiens de la Galaxie, Dave Bautista alias Drax, David Dastmalchian (Ant-Man), Patton Oswalt (Agents du S.H.I.E.L.D).

James Gunn a présenté ses excuses sur la même plateforme Twitter expliquant qu’à l’époque, il se prenait pour un provocateur et qu’il regrettait ses propos. Pour l’instant, le studio Marvel n’a pas encore commenté publiquement cette polémique.

Chandler Edwards espère désormais atteindre les 25.000 signatures pour défendre celui qui a énormément contribué au succès de la saga des Gardiens de la Galaxie. Reste à voir si Disney sera disposé à rebrousser chemin.

2 Commentaires

Comments are closed.