Les loot boxes sont considérées comme des jeux de hasard en Belgique et aux Pays-Bas, et à ce titre, sont désormais bloquées dans le jeu Counter Strike.

Les autorités belges et néerlandaises ont pris la décision de supprimer définitivement les caisses de loot dans le jeu Counter Strike : Global Offensive. Selon les autorités de ces deux pays, les loot boxes se situent dans la même catégorie que les jeux de hasard, d’où la réaction de Valve qui a décidé de bloquer celles-ci.

Dans Counter-Strike : Global Offensive, et comme dans beaucoup d’autres jeux, les joueurs peuvent acheter des loot boxes pour récupérer des objets à utiliser in-game, comme des armes ou des skins. Le problème, c’est que le contenu des boites n’est pas connu au moment de l’achat. Le jeu se base sur un système de caisses aléatoire, dont le taux de loot varie en fonction de chaque type d’objets. Les joueurs ne savent donc pas ce qu’ils achètent avec leur argent réel : parfois il s’agit d’objets rares, et bien souvent le contenu des caisses est totalement inintéressant.

Récemment, la Chine avait d’ailleurs obligé les studios utilisant un système de caisses aléatoire à communiquer leurs taux de loot. Valve s’était d’ailleurs plié à la demande et avait publié le taux de loot pour chaque type d’objet de CS:GO.

D’autres jeux pourraient subir le même sort, on pense à FIFA 18, Overwatch et Hearthstone, qui reposent sur un concept similaire.

3 Commentaires

Comments are closed.