Désireux de conquérir l’Europe, le géant chinois va officiellement proposer sa marque en France par le biais d’une première boutique qui ouvrira à Paris.

Xiaomi store

Peu connue en Europe, la marque Xiaomi est présente en Chine depuis 2010. Omniprésente dans le domaine de l’électronique, elle dispense dans le pays de nombreux produits tels que des tablettes, des enceintes connectées, des casques audio, des caméras et, bien sûr, des smartphones. Depuis 2014, elle commence à s’étaler à l’international en exportant ses produits en Malaisie, aux Philippines, en Inde, en Indonésie, en Thaïlande et au Vietnam. Cette expansion aura ensuite lieu peu de temps après en Russie, en Turquie, au Brésil et au Mexique. Depuis, l’entreprise s’est également déployée aux États-Unis, en Afrique et partiellement en Europe (en Espagne, notamment).

Un excellent rapport qualité-prix

L’arrivée de ses produits sur Amazon.fr annonçait déjà la couleur et voici que la chose est officialisée: il y aura une boutique (physique) Xiaomi à Paris. Son ouverture se fera le 22 mai prochain et inaugurera une ligne de magasins qui ouvriront ensuite dans d’autres villes.

Les smartphones Xiaomi, qui seront probablement les produits les plus mis en avant dans les futures boutiques françaises, arborent des fiches techniques qui n’ont rien à envier à la concurrence, des design dans l’air du temps et, surtout, des prix très attractifs.

Le Xiaomi Mi Mix 2 par exemple, équipé du Qualcomm Snapdragon 835, de 6 Go de RAM et affichant un écran de 5,99 pouces se vend aux alentours de 399 euros tandis qu’un modèle un peu plus haut de gamme, le Xiaomi Mi 6, est à 449 euros.

La base de la stratégie de Xiaomi s’axe donc sur des prix bas et une fabrication de qualité. Pour y parvenir, le géant chinois ne dépasse pas la marge des 5% de profit net sur ses produits. En outre, ses développeurs s’inspirent de certaines idées d’Apple (ce qui a valu à Xiaomi le surnom de l’Apple chinois), comme le recours à certains matériaux ou la présentation de leurs produits dans leurs propres magasins physiques, justement.

L’arrivée de Xiaomi sur les marchés occidentaux devrait mettre la pression sur ses concurrents directs que sont Sony, HTC ou encore LG et peut-être bien aussi titiller les meneurs du marché que sont Apple, Samsung et son compatriote Huawei dont les prix des smartphones ne cessent de flamber ces dernières années. De quoi provoquer une future guerre des prix? Nous le saurons bien assez tôt.